Un an de prison ferme pour Hajar Raissouni

Le tribunal de première instance de Rabat a rendu, ce lundi 30 septembre, son jugement dans " l'affaire Hajar Raissouni".

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/30-09-2019/Tribunal-de-Rabat.jpg-oui
1 an de prison ferme pour Hajar Raissouni (Photo AIC press)

Le 30 septembre 2019 à 17:03

Modifié le 01 octobre 2019 à 11:13

La journaliste de 28 ans a écopé d'un an d'emprisonnement ferme et une amende de 500 DH. Elle était poursuivie pour "consentement à se faire avorter par autrui" et "rapport sexuel hors mariage".

Son fiancé, Al Amine Rifaat, a été condamné à la même peine. Il était accusé de rapport sexuel hors mariage et complicité d'avortement.

Le tribunal a prononcé trois autres condamnations. La plus sévère concerne le Dr Mohamed Jamal Belkziz, condamné à 2 ans d'emprisonnement, une amende de 500 DH avec interdiction d'exercer la médecine pour une durée de deux ans après l'exécution de la peine de prison. Le médecin gynécologue est accusé de "pratique habituelle d'avortement", dont celui de Hajar Raissouni.

Son réanimateur (Mohamed Baba) et sa secrétaire ( Meryem Azalmat) ont quant eux écopé respectivement d'un an d'emprisonnement avec sursis et 8 mois de prison avec sursis.

Le verdict survient moins d'un mois après l'ouverture du procès le 2 septembre. Les prévenus avaient été arrêtés dans la journée du 30 août.

La défense compte faire appel.

L'équipe de Médias24 renouvelle sa totale solidarité avec notre consoeur Hajar Raissouni.

>>Lire aussi: Affaire Hajar Raissouni: les faits et les réactions

(Photo AIC press)

Un an de prison ferme pour Hajar Raissouni

Le 30 septembre 2019 à18:11

Modifié le 01 octobre 2019 à 11:13

Le tribunal de première instance de Rabat a rendu, ce lundi 30 septembre, son jugement dans " l'affaire Hajar Raissouni".

La journaliste de 28 ans a écopé d'un an d'emprisonnement ferme et une amende de 500 DH. Elle était poursuivie pour "consentement à se faire avorter par autrui" et "rapport sexuel hors mariage".

Son fiancé, Al Amine Rifaat, a été condamné à la même peine. Il était accusé de rapport sexuel hors mariage et complicité d'avortement.

Le tribunal a prononcé trois autres condamnations. La plus sévère concerne le Dr Mohamed Jamal Belkziz, condamné à 2 ans d'emprisonnement, une amende de 500 DH avec interdiction d'exercer la médecine pour une durée de deux ans après l'exécution de la peine de prison. Le médecin gynécologue est accusé de "pratique habituelle d'avortement", dont celui de Hajar Raissouni.

Son réanimateur (Mohamed Baba) et sa secrétaire ( Meryem Azalmat) ont quant eux écopé respectivement d'un an d'emprisonnement avec sursis et 8 mois de prison avec sursis.

Le verdict survient moins d'un mois après l'ouverture du procès le 2 septembre. Les prévenus avaient été arrêtés dans la journée du 30 août.

La défense compte faire appel.

L'équipe de Médias24 renouvelle sa totale solidarité avec notre consoeur Hajar Raissouni.

>>Lire aussi: Affaire Hajar Raissouni: les faits et les réactions

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : Indicateurs du deuxième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.