Ce matin au Maroc

  Champ politique. Majorité et déficit budgétaire. La majorité se réunit aujourd’hui pour discuter d’une position commune au sujet des finances publiques. La baisse de 9 milliards des dépenses d’investissement, souhaitée par les Finances, ne suffira pas. Le budget a besoin d’économiser deux à trois fois ce montant. Question : pourquoi avoir attendu le démarrage de l’exercice 2013 pour commencer à s’en préoccuper ? Cela s’appelle l’inertie politique.   Remaniement ? Dans une interview à Hibapress, le ministre de l’Intérieur n’écarte pas la possibilité d’un prochain remaniement, sans en donner toutefois les raisons, ni la date. (vidéo ici)   Economie et finances. ONEE. Une première enveloppe de 500 millions de DH a été mise par l’Etat à la disposition de l’ONEE pour régler une partie des arriérés dûs aux fournisseurs (lire ici). Le cumul des arriérés s’élève à 4 milliards de DH. L’Etat promet une solution rapide. On ne voit pas d’où pourraient venir les 3,5 milliards restants.  

Ce matin au Maroc

Le 28 mars 2013 à 7h52

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

  Champ politique. Majorité et déficit budgétaire. La majorité se réunit aujourd’hui pour discuter d’une position commune au sujet des finances publiques. La baisse de 9 milliards des dépenses d’investissement, souhaitée par les Finances, ne suffira pas. Le budget a besoin d’économiser deux à trois fois ce montant. Question : pourquoi avoir attendu le démarrage de l’exercice 2013 pour commencer à s’en préoccuper ? Cela s’appelle l’inertie politique.   Remaniement ? Dans une interview à Hibapress, le ministre de l’Intérieur n’écarte pas la possibilité d’un prochain remaniement, sans en donner toutefois les raisons, ni la date. (vidéo ici)   Economie et finances. ONEE. Une première enveloppe de 500 millions de DH a été mise par l’Etat à la disposition de l’ONEE pour régler une partie des arriérés dûs aux fournisseurs (lire ici). Le cumul des arriérés s’élève à 4 milliards de DH. L’Etat promet une solution rapide. On ne voit pas d’où pourraient venir les 3,5 milliards restants.  

BNDE. La chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d'appel de Rabat a condamné, mercredi soir, à quatre ans de prison ferme l'ex président-directeur général de la Banque nationale de développement économique (BNDE), Farid Dellero et un client de la banque, Abdelhaq Benslimane, actuellement en fuite, ainsi qu'à une amende de 60.000 DH chacun.

Audiovisuel. Euromed Audiovisuel publie un rapport sur le Maroc où il y a beaucoup de données et un état des lieux. (lire ou télécharger  ici)

A signaler, un article de L’Express sur la corruption au Maroc. Avec toutefois des infos parfois dépassées. (lire ici)

Culture.Le vernissage de l’exposition de Mehdi Qotbi mercredi 27 mars à l’espace Actua à Casa, a réuni le microcosme artistique, économique et politique comme seul cet artiste peut le faire. Alami Lazrak, Moulay Hafid Alamy, Nabil Ayouch, Noureddine Lakhmari, Salaheddine Mezouar, Mohamed Kettani, Bechir Ben Yahmed et d’autres encore se pressaient dans la magnifique galerie d’Attijari.

Le thème de l’exposition  qui durera jusqu’au 1er juin, est « Couleur et écriture, 40 ans de peinture ».

Confidentiel. Selon une source une proche du gouvernement, l’entrée d’une compagnie émirati dans le capital de la Royal Air Maroc est dans le pipe. Selon cette source, le transporteur national apportera notamment son large réseau africain et son rôle de hub sur le continent. Et il profiterait ainsi du rayonnement international du futur actionnaire.

International. La Tunisie va mettre en œuvre une nouvelle stratégie touristique, élaborée avec le bureau de consulting Roland Berger. Intitulé « Horizon 2016 », ce plan comporte 8 axes stratégiques : 1) Diversification et innovation de l’offre. 2) Qualité. 3) Formation. 4) Promotion / marketing. 5) Cadre Institutionnel. 6) Financement du secteur. 7) Tourisme web compatible. 8) Transport aérien. Elle propose 160 mesures telles que la sensibilisation des hôteliers à l’environnement, la création de relais-étapes sur les sites archéologiques, la refonte le système de formation professionnelle touristique, l’amélioration de la qualité de l’offre saharienne, l’assouplissement des formalités régissant le secteur de la plaisance ou rendre le tourisme tunisien web compatible .

 

 

 


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Emission obligataire ordinaire par placement privé de la société IMMOLOG

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.