S2M, des résultats qui défient la conjoncture

S2M a annoncé la distribution de dividendes exceptionnels sur le résultat réalisé en 2012, qui, ne reflète pas la vraie performance de la société cotée au titre du même exercice.  

S2M, des résultats qui défient la conjoncture

Le 9 avril 2013 à 11h46

Modifié 9 avril 2013 à 11h46

S2M a annoncé la distribution de dividendes exceptionnels sur le résultat réalisé en 2012, qui, ne reflète pas la vraie performance de la société cotée au titre du même exercice.  

« Cette année nous avons décidé de distribuer un dividende qui se compose d’une partie ordinaire à hauteur de 12 millions de DH qui découle du bénéfice de la société, et une partie, dont le montant s’élève à 8,8 millions de DH à titre de dividende exceptionnel à prélever sur les réserves de la société,» nous précise Abdelaziz Daddane président du directoire de la société S2M.

Le directoire a estimé en effet que le résultat net au titre de l’année 2012 « ne reflète pas la vraie performance ! Un résultat qui reste grevé par les provisions pour créances qu’on a dû constater pour des clients se trouvant dans des pays politiquement instables, notamment en Syrie et en Iran. D’ou vient la décision de distribuer un dividende exceptionnel, d’autant plus qu’on veut s’aligner sur les objectifs dans notre business plan».

Des résultats qui défient la conjoncture

Malgré une conjoncture défavorable à l’échelle internationale et une pression concurrentielle accrue, S2M a confronté son positionnement sur ses marchés et a poursuivi sa stratégie de développement de l’ensemble de ses activités.

Cette stratégie s’est traduite durant l’année par le recrutement de nouvelles références en Allemagne, Luxembourg, France, Irak, Burkina Faso, Congo, Brazzaville et la Libye, le renforcement des efforts de recherche et développement ainsi que par la consolidation de la structure et des process de la nouvelle Business Unit Transaction dédiée aux prestations outsourcing monétique créée en 2012.

En effet, cette stratégie s’est traduite également sur le plan financier par une croissance du chiffre d’affaire de 24%. « Une augmentation due particulièrement à la concrétisation de nos projets en vigueur en Irak et en Ethiopie. Et sur la base des performances enregistrés au terme du premier trimestre 2013  nous nous attendons à une augmentation de 10 à 15% au titre de l’année 2013», conclut Abdelaziz Daddane


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SCR. Etats financiers au 31.12.2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.