« Les réformes doivent continuer en 2013 »

Le président du goupe PJD est inquiet pour les prochains mois face aux nombreuses décisions gouvernementales qui tardent à être prises.

« Les réformes doivent continuer en 2013 »

Le 12 avril 2013 à 16h09

Modifié 12 avril 2013 à 16h09

Le président du goupe PJD est inquiet pour les prochains mois face aux nombreuses décisions gouvernementales qui tardent à être prises.

« Nous comprenons parfaitement cette coupe de 15 milliards de DH dans le budget des investissements. Mais nous nous inquiétions des conséquences.

Que se passera-t-il dans les six prochains mois avec les premières échéances du prêt de la Banque Mondiale, et dans une année ?

Il y a des indicateurs qui ne trompent pas. Cette année, la masse salariale dépasse les 98 milliards de DH.  Les subventions liées à la Caisse de compensation atteignent 55 milliards de DH. D’où l’intérêt, voire l’urgence, de poursuivre le processus de réformes.

D’ailleurs, nous encourageons le gouvernement à prendre des mesures dans ce sens. Qu’en est-il de la réforme de la loi organique de la loi des finances ? Ou encore de celle de la Caisse de compensation? Qu’est-il advenu de la réforme du régime d’imposition ?

Annoncée pour le mois de février dernier, la réforme fiscale a été reportée pour le début du mois courant, puis une nouvelle fois ajournée pour la fin de ce mois. Et puis on ne peut pas ne pas soulever le sujet de la régionalisation et des 26 milliards de DH de TVA et de se poser la question : où vont ces recettes ? »


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SAHAM ASSURANCE: Indicateurs d’activité du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.