Ce matin au Maroc

  Sahara. Le Maroc a réagi avec célérité et fermeté à la possibilité d’une extension du mandat de la Minurso aux questions de respect des droits de l’Homme.  Différentes informations ont fait état d’un projet américain en conseil de sécurité, en vue d’étendre les attributions de la Minurso au contrôle du respect des droits de l’Homme au Sahara. Tous les partis représentés au Parlement étaient conviés hier à une réunion au cabinet royal, sur instructions du Souverain. L’objectif de cette réunion était d’informer les partis et de réaffirmer le consensus national sur cette question. Le communiqué du cabinet royal condamne «  la partialité de ce type de démarche unilatérale et sans consultation préalable, en terme de contenu, de contexte et de procédé [et qui] ne peuvent que susciter incompréhension et rejet ». Réformes. Trois conclusions s’imposent suite aux récents débats sur la poursuite des réformes: -Fiscalité : les niches fiscales et « les dépenses » fiscales vont être réduites. Les prochaines assises de la fiscalité, prévues la fin de ce mois, vont probablement affirmer la nécessité de le faire.  

Ce matin au Maroc

Le 16 avril 2013 à 7h18

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

  Sahara. Le Maroc a réagi avec célérité et fermeté à la possibilité d’une extension du mandat de la Minurso aux questions de respect des droits de l’Homme.  Différentes informations ont fait état d’un projet américain en conseil de sécurité, en vue d’étendre les attributions de la Minurso au contrôle du respect des droits de l’Homme au Sahara. Tous les partis représentés au Parlement étaient conviés hier à une réunion au cabinet royal, sur instructions du Souverain. L’objectif de cette réunion était d’informer les partis et de réaffirmer le consensus national sur cette question. Le communiqué du cabinet royal condamne «  la partialité de ce type de démarche unilatérale et sans consultation préalable, en terme de contenu, de contexte et de procédé [et qui] ne peuvent que susciter incompréhension et rejet ». Réformes. Trois conclusions s’imposent suite aux récents débats sur la poursuite des réformes: -Fiscalité : les niches fiscales et « les dépenses » fiscales vont être réduites. Les prochaines assises de la fiscalité, prévues la fin de ce mois, vont probablement affirmer la nécessité de le faire.  

-Caisse de compensation : les discussions prendront du temps. La hausse des prix des produits de première nécessité reste un tabou aux yeux de nombreux politiques.

-Une dévaluation du Dirham, en raison de l’état des comptes extérieurs, devient probable (lire ici, « comment la Banque Mondiale voit le Maroc »).

Réserves de change. Au 5 avril, Les réserves internationales nettes de Bank Al-Maghrib se sont maintenues quasi-stables à 143,3 milliards de dirhams (MMDH) selon Bank Al Maghrib, soit environ 4 mois d’importation, considéré comme le niveau seuil.

Attentat Boston. Trois personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées lundi dans deux violentes explosions lors du marathon de Boston (nord-est des Etats-Unis), un carnage en plein centre-ville immédiatement dénoncé par le président Obama.

Alors que, près de 12 ans après les attentats du 11 Septembre, le pays sous le choc se demandait s'il venait d'être victime d'une nouvelle attaque terroriste, le président américain n'a pas utilisé le mot attentat. Mais s'adressant solennellement aux Américains depuis la Maison Blanche, il a promis que les auteurs du carnage devraient "rendre des comptes"."Nous n'avons pas encore toutes les réponses. Nous ne savons pas encore qui a fait ça, ou pourquoi", a-t-il déclaré. "Mais nous trouverons, et ceux qui sont responsables, individus ou groupes, sentiront tout le poids de la justice", a-t-il ajouté.

Un haut responsable à la Maison Blanche, parlant sous couvert d'anonymat a évoqué un "acte terroriste". "N'importe quel événement avec plusieurs engins explosifs – comme il semble que ce soit le cas – est clairement un acte terroriste", a-t-il déclaré.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Indicateurs Financiers T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.