Le gouvernement veut appuyer l’innovation et la recherche

Un projet de décret prévoit la création d'un Comité national de l’innovation et de la recherche industrielle. L'Etat veut assurer un meilleur suivi de ce chantier.  

Le gouvernement veut appuyer l’innovation et la recherche

Le 2 mai 2013 à 12h07

Modifié 2 mai 2013 à 12h07

Un projet de décret prévoit la création d'un Comité national de l’innovation et de la recherche industrielle. L'Etat veut assurer un meilleur suivi de ce chantier.  

Le secrétariat général du gouvernement a publié, le 1er mai 2013, via son site, un projet de décret portant sur la mise en place du comité national de l’innovation et de la recherche industrielle. Objectif : faire du Maroc un pilier en matière de création technologique, dans le but d’impulser la dynamique d’une économie à forte valeur ajoutée. In fine, à travers l’institution de ce comité, le gouvernement espère préparer des relais de croissance.

Ce projet rentre dans le cadre de la stratégie « Maroc Innovation »

Le comité national de l’innovation et de la recherche industrielle, chapeauté par le Chef du gouvernement, qui sera assisté par un secrétariat permanent relevant du ministère de l’industrie, s’appuiera sur la collaboration de plusieurs acteurs : les autorités gouvernementales, les entreprises, les universités ainsi que différents opérateurs financiers.

Ce comité devra se réunir au minimum une fois par an pour évaluer l’état d’avancement et dresser les bilans des chantiers lancés.

L’objectif est de définir les composantes qui permettent à la chaîne de valeur de fonctionner de la meilleure manière. Pour ce faire, ce comité reposera sur quatre piliers stratégiques :

·         Une gouvernance publique-privé, mêlée à un cadre juridique souple, en reposant, pour ce qui est de l’orientation sur le centre marocain de l’innovation.

·         Des infrastructures technologiques et d’innovation performantes, capables de créer des synergies fortes entre les acteurs.

·         Un programme de financement national et international, avec une meilleure gestion des risques et un développement du marché de la propriété industrielle.

·         Encourager l’innovation à travers, notamment, la création du Club marocain de l’innovation.

L’espoir à court terme est de créer, à l’horizon 2014, 200 start-up innovantes et de produire 1000 brevets, à la même échéance.

Le site du SGG restera ouvert pour des commentaires et des avis concernant ce projet de décret jusqu’au 30 mai 2013.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Résultats annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.