Coronavirus au Maroc : rien à signaler !

Futurs pèlerins, vous n'avez rien à craindre. La direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies reste toutefois vigilante.  

Coronavirus au Maroc : rien à signaler !

Le 22 mai 2013 à 14h15

Modifié 22 mai 2013 à 14h15

Futurs pèlerins, vous n'avez rien à craindre. La direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies reste toutefois vigilante.  

Le Maroc dit être sur le qui vive. Car, si jusqu’à maintenant, aucun cas n’a été déclaré, le royaume reste paré à tous les scénarios. « Au Maroc, aucun cas de contamination n’a été notifié. Nous avons déclenché l’alerte, concernant le coronavirus, en décembre 2012, en envoyant une circulaire aux différents départements régionaux » indique le docteur Ahmed Rguig, chef du service épidémiologique auprès du ministère de la Santé.

Avec l’affluence massive des Marocains à destination de l’Arabie saoudite durant le mois de ramadan, la direction de l’épidémiologie appelle à la prudence, même si les facteurs qui favorisent la contagion ne sont pas tous réunis.

« Le virus s’est déclaré en septembre 2012, et s’est largement propagé durant l’hiver. La chaleur et le climat sec ne favorisent pas la propagation du virus, mais il faut rester sur ses gardes » explique Ahmed Rguig.

Il est très important d’être vigilent avec les pèlerins. Les personnes ne sont pas toutes exposées de la même manière au risque. Chez les sujets âgés, le risque de contagion reste élevé. C’est le cas aussi des personnes souffrant d’insuffisance respiratoire. « C’est relativement facile lorsqu’il s’agit de l’omra, les pèlerins n’ont pas trop de mal à dévoiler leur antécédents médicaux. En revanche, lorsque arrive la période de hadj, les pèlerins ont malheureusement tendance les cacher, sous peine de se voir refuser le droit de voyager » nous confie notre source.

Pour le moment, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. La direction d’épidémiologie suit à la lettre les recommandations de l’OMS concernant les mesures préventives à prendre face au coronavirus. « Pour le moment, il n’y a aucune restriction concernant les passages aux frontières. Mais on assure le suivi, notamment dans le cas d’apparition de symptômes chez des sujets ayant été à l’étranger durant les 10 derniers jours» commente l’expert.

Les dernières recommandations de l’OMS, datant du 18 mai 2013, stipulent : « Il est conseillé au personnel soignant de se montrer vigilant à l’égard des voyageurs qui se sont rendus récemment dans une zone touchée par le virus et chez lesquels apparaît une infection respiratoire aiguë sévère. Dans la mesure du possible, on prélèvera des échantillons au niveau des voies respiratoires inférieures de ces malades pour diagnostic ».

Le spectre de la maladie est large, d’où la nécessité d’assurer une veille épidémiologique. Le Maroc est inscrit dans cette démarche. Si un cas de coronavirus est détecté, « nous passerons à l’action dans le cadre d’un protocole internationalement admis, et qui comprend, entre autres, l’isolement et l’investigation épidémiologique. »

Pour mémoire, le coronavirus est apparu en septembre 2012. On compte jusqu’à maintenant une vingtaine de morts dans le monde sur 41 cas déclarés. L’OMS, au terme de sa 66e assemblée tenue du 20 au 28 mai à Genève, a relevé deux constats majeurs : l’impossibilité de faire des prévisions sur l’évolution du coronavirus et l’inefficacité des antibiotiques prescrits.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SAHAM ASSURANCE: Indicateurs d’activité du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.