Transport et logistique : les opportunités d’investissement au Maroc

Les opportunités d'investissement offertes par le Maroc dans le secteur du transport et de la logistique ont été présentées, mardi à Barcelone (Nord-est de l'Espagne), par le ministre de l'Equipement et du transport, Aziz Rabbah.  

Transport et logistique : les opportunités d’investissement au Maroc

Le 18 juin 2013 à 22h55

Modifié 18 juin 2013 à 22h55

Les opportunités d'investissement offertes par le Maroc dans le secteur du transport et de la logistique ont été présentées, mardi à Barcelone (Nord-est de l'Espagne), par le ministre de l'Equipement et du transport, Aziz Rabbah.  

Le ministre marocain, qui s'exprimait lors d'une rencontre avec une cinquantaine d'hommes d'affaires de la région de la Catalogne en marge du Salon international de la Logistique (SIL-2013), a mis en exergue le climat favorable d'affaires dans le Royaume et les importantes réformes politiques et économiques engagées ces dernières années et qui font du Maroc une plateforme pour attirer les investissements étrangers, notamment espagnols.

Il a cité, à cet égard, le renforcement de la sécurité juridique pour garantir une meilleure implantation des entreprises étrangères dans le Royaume, l'adoption d'un projet de loi sur le partenariat public-privé visant à instaurer davantage de transparence concernant les marchés publics, la simplification de procédures administratives, ainsi que le projet de consolidation de la compétitivité entrepreneuriale.

Grâce au dynamisme de son économie et au volontarisme des différentes politiques sectorielles adoptées et mises en ouvre durant ces dernières années (industrie, énergie, agriculture, logistique, tourisme), le Maroc, qui est l'invité d'honneur du SIL, regorge d'énormes opportunités d'investissement dans le secteur de la logistique, a fait remarquer M. Rabbah.

Un ensemble d'atouts font de la logistique au Maroc un secteur prometteur et en pleine évolution, a-t-il indiqué, ajoutant que la position géographique du Maroc au carrefour des échanges entre le Nord et le Sud, l'Est et l'Ouest renforce sa vocation logistique.

Ce fort potentiel de développement du secteur, a dit M.Rabbah, sera davantage mis à profit par une stratégie nationale à l'horizon 2030 qui est en cours de mise en ouvre pour l'amélioration de la compétitivité logistique.

La stratégie a été actée par la signature en 2010 d'un contrat-programme sur la période de 2010-2015 associant Etat et secteur privé, a rappelé le ministre, précisant que ce contrat définit le cadre de développement du secteur de la logistique au Maroc, fixe les grandes lignes et les objectifs de la nouvelle stratégie et décline les engagements communs de l'Etat et du secteur privé.

Il a, par la même occasion, mis en relief le développement important qu'ont connu les infrastructures nationales au cours de la dernière décennie et la redéfinition du cadre institutionnel dans le secteur des transports, ce qui a permis la définition de cette stratégie marquant un volontarisme exprimé à haut niveau de l'Etat afin de donner une visibilité plus claire au développement du secteur logistique qui constitue, selon le ministre, une priorité nationale.
 

L'exploitation du réseau des zones logistiques

 

M. Rabbah a saisi l'occasion de cette rencontre pour inviter les opérateurs catalans à contribuer à la réalisation et à l'exploitation du réseau des zones logistiques prévues dans le cadre de la Stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique, les appelant également à mettre à profit les efforts d'ouverture économique du Maroc qui a pu conclure plusieurs accords de libre-échange avec plus de 50 pays et groupements économiques mondiaux.

Selon lui, l'expérience des entreprises logistiques étrangères qui ont développé un savoir-faire et des liens commerciaux à l'international, sera certainement d'un apport indéniable au développement du secteur de la logistique au Maroc.

De leur côté, les investisseurs catalans participant à la rencontre ont fait part de leur intérêt de s'installer ou d'investir dans le Royaume, qui constitue une plateforme économique importante dans la région méditerranéenne.

Ils ont, à cet égard, salué les efforts fournis par le Maroc afin de moderniser ses infrastructures et de se positionner comme une véritable porte d'entrée des investisseurs étrangers vers le continent africain.

Le marché marocain fait l'objet d'un intérêt croissant des entreprises espagnoles en général et catalanes en particulier, notamment dans une conjoncture marquée par la crise économique, ont-ils relevé, rappelant que les échanges commerciaux entre Rabat et Madrid ne cessent de croître, ce qui reflète la volonté des deux pays d'aller de l'avant dans leur coopération bilatérale.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : UN RENDEMENT DE 4,5 DH/ACTION RELATIF À L’ANNÉE 2020.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.