Ce matin au Maroc

  Chabat espère être reçu par le Roi. Selon le portail Goud, Hamid Chabat qui a tenu meeting à Dakhla puis à Laâyoune, a annoncé hier qu’il espérait être reçu par le Roi la semaine prochaine. Et qu’à cette occasion, il lui présenterait une requête pour la libération des 24 personnes incarcérées dans les événements de Gdeim Izik (jugées pour meurtres et dégradations de biens, entre autres). Ici.   Maghreb Steel. L’entreprise qui a déjà subi les difficultés financières que l’on connaît a souhaité vendre des terrains dans la région de Mohammédia pour se renflouer. La gouverneure Mme Imensar l’a soumise selon plusieurs sources dans les milieux d’affaires, à des conditions telles que l’on se demande si l’autorité entend réellement encourager les investissements industriels. Au cours du meeting qu’il a tenu dimanche dernier à Casablanca, Hamid Chabat a violemment dénoncé ce comportement de la gouverneure. Contacté par nos soins, Fadel Sekkat n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment.

Ce matin au Maroc

Le 20 juin 2013 à 8h17

Modifié 20 juin 2013 à 8h17

  Chabat espère être reçu par le Roi. Selon le portail Goud, Hamid Chabat qui a tenu meeting à Dakhla puis à Laâyoune, a annoncé hier qu’il espérait être reçu par le Roi la semaine prochaine. Et qu’à cette occasion, il lui présenterait une requête pour la libération des 24 personnes incarcérées dans les événements de Gdeim Izik (jugées pour meurtres et dégradations de biens, entre autres). Ici.   Maghreb Steel. L’entreprise qui a déjà subi les difficultés financières que l’on connaît a souhaité vendre des terrains dans la région de Mohammédia pour se renflouer. La gouverneure Mme Imensar l’a soumise selon plusieurs sources dans les milieux d’affaires, à des conditions telles que l’on se demande si l’autorité entend réellement encourager les investissements industriels. Au cours du meeting qu’il a tenu dimanche dernier à Casablanca, Hamid Chabat a violemment dénoncé ce comportement de la gouverneure. Contacté par nos soins, Fadel Sekkat n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment.

 

Oujda, métropole régionale et vision stratégique. Dès son accession au Trône, Mohammed 6 a fait de l’Oriental un choix stratégique. C’est un choix typique du Roi : la région, déshéritée, était surtout considérée comme un point de passage entre le Maroc et l’Algérie, et l’économie locale vivait et survivait au gré des relations entre les deux pays et des séquences d’ouverture et de fermeture des frontières.

M6 avait décidé de la doter d’une vision stratégique, celle d’un hub régional qui mobiliserait ses propres atouts, indépendamment des ombrageux voisins.

Aujourd’hui, la ville devient une métropole régionale et un hub. Le jour, proche ou lointain, où la frontière sera rouverte, la région sera aux premières loges. En attendant, elle renaît, revit et regarde l’avenir.

Mohamed Berrada honoré. Le flamboyant ex-ministre des Finances et professeur à l’université Hassan II, entrepreneur et industriel, mécène et acteur social, recevra l’hommage du Rotary Club de Casablanca, ce matin.

Mohamed Berrada a été un ministre des Finances qui a marqué son temps. Il a géré la pire crise qu’a connue le Maroc au cours des 50 dernières années, voire davantage. Il avait su tenir les finances publiques, mener l’ajustement structurel et livrer bataille contre les vieilles mentalités, entre autres en désarmant la bureaucratie, en luttant contre les rentres, et en encourageant la libre entreprise. Par sa pédagogie incessante, il a diffusé une culture libérale dans le pays.

BMCE et Chine iront en Afrique. Le groupe bancaire marocain BMCE Bank et la Chambre de commerce et d'industrie chinoise pour l'Afrique (CAJ-CCI) ont signé, mercredi à Casablanca, un mémorandum d'entente visant à développer les relations économiques entre le Maroc et la Chine et à faciliter les courants d'affaires entre cette puissance asiatique et les différents pays africains.

Le mémorandum d'entente, signé par le Président directeur général de la BMCE Bank, Othman Benjelloun, et le secrétaire général adjoint du CAJ-CCI, Wei Gao, devrait faciliter "le développement des relations d'investissement et de commerce extérieur entre le Maroc et la Chine et, plus globalement, à la promotion de toute initiative de nature à accélérer les échanges économiques et à fluidifier les courants d'affaires entre la Chine et les pays d'Afrique", selon un communiqué de la banque.

L'accord permettra à CAJ-CCI d'apporter "sa parfaite connaissance du marché chinois et à BMCE Bank d'offrir l'accès à son vaste réseau bancaire local africain qui s'étend, à travers sa filial Bank of Africa, à une vingtaine de pays", ce qui confirme la vocation de hub régional aspirée par le Maroc au niveau continental, ajoute la même source.

 

La vie de Médias 24. Un lecteur nous écrit que la Tour Maroc Telecom a été écrite grâce au bavardage des Marocains ! Un autre critique son aspect trapu et un troisième son coût estimé selon les sources à 100 millions d’euros ou 1 milliard de DH.

Un espace a été ouvert pour les commentaires à la fin de chaque article, n’hésitez pas à l’utiliser pour vous exprimer.

Si vous souhaitez nous transmettre des infos ou des témoignages, si vous avez l’envie de rédiger vos propres articles, ou si vous avez simplement envie de nous écrire, écrivez-nous à [email protected]


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata : principaux indicateurs du T2 exercice 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.