Le Roi inaugure plusieurs projets du domaine social, sanitaire et éducatif à Oujda

Le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi, à l'inauguration de l'hôpital de la santé mentale et des maladies psychiatriques du Centre hospitalier universitaire Mohammed VI d'Oujda, une maison pour personnes âgées et un complexe socio-sportif et de formation.  

Le Roi inaugure plusieurs projets du domaine social, sanitaire et éducatif à Oujda

Le 26 juin 2013 à 15h34

Modifié 27 avril 2021 à 22h20

Le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi, à l'inauguration de l'hôpital de la santé mentale et des maladies psychiatriques du Centre hospitalier universitaire Mohammed VI d'Oujda, une maison pour personnes âgées et un complexe socio-sportif et de formation.  

D'une superficie globale de 7.500 m2, le nouvel établissement hospitalier, d'une capacité de 108 lits, comprend des services pour le traitement des maladies psychotiques, névrotiques, des services d'isolement, d'urgence et de consultation, un bloc administratif et une salle d'activité sociale et d'ergothérapie. Il comprend également des services de pédopsychiatrie, de géronto-psychiatrie et de psycho-physiologie, d’addictologie, ainsi qu'un pôle de formation des médecins et des infirmiers. Ce projet a été réalisé pour un investissement global de40 millions de DH.

Outre sa vocation première de soins, l'hôpital Mohammed VI de psychiatrie assurera, ainsi, des missions de formation et de formation continue, comme il œuvrera en faveur d'une réintégration sociale des patients.

Stratégie nationale en faveur de la promotion de la santé mentale

Toujours dans le cadre de la promotion de la santé mentale, une nouvelle stratégie nationale en la matière a été mise en place et s'articule autour de cinq principaux axes, à savoir le renforcement de l'offre de soins, le développement des compétences médicales et paramédicales, la conclusion de partenariats, l'amélioration du cadre juridique, et l'adoption d'une nouvelle politique médicamenteuse.

Au sujet du renforcement de l'offre de soins, il est prévu la création de trois hôpitaux régionaux psychiatriques (Agadir, Kénitra, Kelâa des Sraghna), la construction de trois unités de pédopsychiatrie (Rabat, Fès, Marrakech) et la réalisation de dix services intégrés de santé mentale au sein des hôpitaux publics.

En ce qui concerne le développement des compétences médicales et paramédicales, il sera question d'augmenter le nombre des médecins spécialisés (psychiatrie, pédopsychiatrie, addictologie) et de celui des infirmiers, de créer des services de santé mentale et psychiatrie périnatales au sein des CHU et de développer les compétences des différents acteurs concernés, notamment des médecins généralistes et des membres de la société civile.

Dotée d'une enveloppe budgétaire de 749,9 millions de DH, la stratégie nationale (2012-2016) prévoit également la conclusion de partenariats avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et la région du Grand Casablanca.

Pour ce qui est de l'encadrement juridique, la stratégie se fixe pour objectifs la révision du dahir du 30 avril 1959 relatif à la prévention et au traitement des maladies mentales et à la protection des malades mentaux, ainsi que la création d'un Observatoire national des drogues et des addictions.

Le ministère de la Santé compte également, au titre de cette stratégie, allouer plus de 2% du budget dédié aux médicaments à ceux prescrits pour le traitement des maladies psychiatriques et mentales.

L’élément humain au cœur des processus de développement

Toujours dans le cadre de son déplacement dans l’Oriental, le Souverain a inauguré une maison pour personnes âgées et un complexe socio-sportif et de formation, réalisés pour un investissement global de près de 26 millions de DH.

Ces projets visent le développement des activités sportives, le renforcement des équipements de proximité, la promotion des conditions des femmes et des jeunes filles, et la prise en charge de certaines catégories sociales vulnérables.

Ayant mobilisé une enveloppe budgétaire de 16 millions de DH, la maison pour personnes âgées vise la prise en charge, en termes d'hébergement, de restauration, de suivi médical et de bien-être général, des personnes âgées sans ressources ni soutien familial.

D'une superficie globale de 10.000 m2 (5.408 couvertes), Riad Al Moussinine comprend notamment 80 chambres doubles (40 pour les hommes et 40 pour les femmes), une salle polyvalente, des espaces pour personnes à besoins spécifiques, un service médical, un bain maure, une pharmacie, un réfectoire, des espaces verts.

Le complexe socio-sportif et de formation Al Bassatine (9,5 millions de DH) ambitionne, pour sa part, le développement des aptitudes sportives et artistiques des enfants et des jeunes, la lutte contre la délinquance et le décrochage scolaire et l'intégration socio-culturelle et sportive des populations cibles à travers un large accès aux équipements et services de base.

Il s'assigne également pour objectifs la formation des femmes dans des métiers locaux générateurs de revenus et d'emplois (arts ménagers, coupe-couture, coiffure et esthétique, informatique, peinture, broderie), la lutte contre l'analphabétisme, l'écoute, l'orientation et l'intégration socio-économique des femmes en situation précaire.

Ce projet comprend notamment une bibliothèque, des salles d'informatique, de musique, d'appui scolaire, un espace pour enfants (crèche et garderie), et un autre d'éducation et de formation.

Par ailleurs, la préfecture d'Oujda-Angad a connu au titre de l'année 2012 la réalisation de 55 projets INDH, pour un investissement global de 89,24 millions de DH. L'INDH y contribue à hauteur de 51,36 millions de DH.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS: indicateurs d’activité du 3ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.