Le Maroc investit de plus en plus dans le secteur des TIC

Le secteur des Technologies de l'information et des communications (TIC) s'inscrit parmi les secteurs les plus développés en terme de maturité des investissements sur l'échelle nationale, a indiqué, jeudi à Rabat, la Directrice générale de International Date Corporation (IDC), premier fournisseur mondial d'information commerciale, Ouafa Kathir.

Le Maroc investit de plus en plus dans le secteur des TIC

Le 27 juin 2013 à 16h58

Modifié 27 juin 2013 à 16h58

Le secteur des Technologies de l'information et des communications (TIC) s'inscrit parmi les secteurs les plus développés en terme de maturité des investissements sur l'échelle nationale, a indiqué, jeudi à Rabat, la Directrice générale de International Date Corporation (IDC), premier fournisseur mondial d'information commerciale, Ouafa Kathir.

Les dépenses TIC du gouvernement dans la région Moyen Orient et Afrique (MEA) qui sont d'un total de 7,1 milliards de dollars en 2012, vont augmenter à un taux de 10,9% au cours de cette année, a indiqué Mme Kathir, dans une déclaration à la MAP, en marge de la sixième édition de la conférence annuelle des Nouvelles Technologies au sein des administration publiques, organisée sous le thème «décloisonner les relations inter-institutions».

S'exprimant à l'ouverture de cette rencontre, Mme. Kathir a souligné que l'IDC ambitionne de discuter des mesures susceptibles de mieux servir le citoyen avec une bonne gouvernance et un partenariat solide entre les différentes institutions publiques, en vue de décloisonner les différents investissements de l'administration publique et d'offrir un service efficace et efficient qui répond aux exigences du citoyen qui deviennent de plus en plus croissantes.

«Ce qui manque aujourd'hui aux administrations publiques c'est de développer cette gouvernance et relation entre les différentes institutions pour mieux servir le citoyen et utiliser les expertises et les expériences qui sont développées par les différents établissements», a-t-elle ajouté.

De son côté, le Directeur des systèmes d'information au sein de l'Office national des aéroports (ONDA), Abdelhalim El Karimi, a fait savoir, dans une déclaration similaire, que la maturité au sein des administrations publiques est arrivée à un niveau assez élevé.

«Nous sommes conscients de l'importance des systèmes d'information pour supporter les plans stratégiques des différentes organisations mais aussi pour mieux servir les citoyens», a-t-il ajouté.

M. El Hakimi a, en outre, déploré «le manque de connexion entre les administrations» qui pourrait, selon lui, freiner le partage des expériences ainsi que l'optimisation des coûts et des investissements dans le domaine.

Leader mondial en matière d'information commerciale, de services consultatifs et événements pour la technologie de l'information, les télécommunications et les marchés des technologies de consommation, l'organisme américain IDC, à travers cette 6ème édition, partage les derniers rapports sur les investissements en TIC au sein des administrations publiques ainsi que les chiffres sur la croissance dudit secteur.
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES TENUE LE 30 JUIN 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.