Evolution, transformation, résilience… une exposition de Laurence Vernet à Casablanca

Du 4 au 10 juillet, Laurence Vernet présentera une exposition à la galerie Mine d’art à Casablanca intutlée Evolution, transformation, résilience… L’artiste propose un mode de commercialisation plutôt innovant, basé sur le principe de le «mise à disposition».  

Evolution, transformation, résilience… une exposition de Laurence Vernet à Casablanca

Le 4 juillet 2013 à 15h04

Modifié 4 juillet 2013 à 15h04

Du 4 au 10 juillet, Laurence Vernet présentera une exposition à la galerie Mine d’art à Casablanca intutlée Evolution, transformation, résilience… L’artiste propose un mode de commercialisation plutôt innovant, basé sur le principe de le «mise à disposition».  

Après une épreuve personnelle tragique, Laurence Vernet livre ce qu’elle a reçu en abordant le thème de la résilience sur le plan plastique.

Le mode de commercialisation adoptée par cette artiste repose sur la valeur d’échange et la valeur marginale de l’art. «Cette exposition vise à donner l’accès à l’art à tout le monde indépendamment des moyens », déclare Laurence Vernet à Médias 24. Le principe étant de donner une caution de 1.000 dirhams dans le cadre d’un contrat de prêt à usage. Certaines œuvres seront vendues, selon le choix des visiteurs. «C’est une forme de démocratisation de l’art», souligne l’artiste.

Il s’agit, en effet, d’une mise à disposition des œuvres moyennant un versement symbolique mensuel en fonction des moyens, qui permettra à l’artiste de se procurer du matériel nécessaire pour ses œuvres différentes, aux signes particuliers et aux couleurs profondes.

«Les énergies de l’art et la justesse de l’échange»

Pour Laurence Vernet, les œuvres doivent circuler et être accessible à tous ceux qui pourraient en avoir besoin «tant que l’énergie de l’œuvre raisonne pour celui qui l’observe». L’approche «commerciale» adoptée est ainsi une manière originale de :

– prendre conscience  de ce que l’on est dans la société, à savoir des mortels au pouvoir finalement bien relatif (ce qui remet en cause, par nature, la propriété absolue sans nier l’énergie de l’argent);

– mettre en lumière une des raisons d’être de l’art comme outil de prise de conscience, d’évolution et de transformation de celui qui observe (valeur d’usage et valeur marginale);

– mettre à la bonne place le rôle de l’argent qui n’est pas neutre puisqu’il est sensé équilibrer au plus juste la relation entre l’artiste et celui qui reçoit l’énergie de l’œuvre (valeur d’échange).

Etant convaincue que l’art est un puissant vecteur d’énergies capable de faire évoluer et de transformer l’être et par extension le monde, Laurence Vernet présentera une partie de son œuvre à travers 3 étapes majeures qui sont l’évolution, la transformation et la résilience.

Le vernissage prévu le 4 juillet 2013 à partir de 19 heures. L'exposition se prolongera jusqu’au 10 juillet. Une exposition permanente sur RDV se tient à l’atelier de Laurence Vernet à Casablanca.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de réunion de l’assemblée Générale Ordinaire Aluminium du Maroc du 3 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.