Le Maroc veut garder la main sur l’avenir de Maroc Telecom

L’agence Reuters rapporte que le Maroc veut un actionnaire marocain dans le tour de table de l’opérateur national. Mais cette exigence vient complexifier les négociations pour la vente des parts de Vivendi dans Maroc Telecom.  

Le Maroc veut garder la main sur l’avenir de Maroc Telecom

Le 9 juillet 2013 à 17h49

Modifié 9 juillet 2013 à 17h49

L’agence Reuters rapporte que le Maroc veut un actionnaire marocain dans le tour de table de l’opérateur national. Mais cette exigence vient complexifier les négociations pour la vente des parts de Vivendi dans Maroc Telecom.  

Le Maroc veut faire entendre sa voix et refuse que le contrôle de l’opérateur historique ne lui échappe totalement. C’est en substance ce que trois sources proches du dossier Maroc Telecom laissent entendre, selon l’agence de presse Reuters.

L’Etat marocain, qui a un droit de véto sur le nom du repreneur des 53% des parts de Maroc Telecom détenues par Vivendi, veut que le prochain actionnaire majoritaire investisse lourdement dans les infrastructures.

Pour cela, il est demandé à l’émirati Etislalt, seul candidat à la reprise, de s’associer avec un partenaire local, qui pourrait être minoritaire. A cette demande, Etisalat ne serait pas opposé.

Toutefois, cette demande des autorités marocaines vient complexifier le dossier et ralentir les négociations.

Le partenaire local pourrait s’inviter dans le tour de table soit en reprenant les 17% des parts en bourse ou en faisant l’acquisition d’une partie des 30% détenus par l’Etat marocain.

D’après les sources citées par l’agence, la CDG pourrait être le partenaire privilégié pour cette opération « en raison de ses liens étroit avec l’Etat et parce qu’elle en a les moyens. »

Pour rappel, Vivendi a décidé de vendre ses parts dans Maroc Telecom depuis plusieurs mois. Etisalat est le seul candidat en lice après le retrait d’Ooredoo. Orange a fait part de son intérêt mais n’a pas fait publiquement d’offre.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Communication financière au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.