FRANCE Renault: ventes mondiales en baisse de 1,9% au 1er semestre

Le groupe Renault (composé de Renault, Dacia et Renault Samsung Motors) a annoncé vendredi des ventes mondiales en baisse de 1,9% sur les six premiers mois de 2013, malgré un léger rebond au deuxième trimestre (+0,7%) et «un niveau record» de ventes hors d'Europe.  

FRANCE Renault: ventes mondiales en baisse de 1,9% au 1er semestre

Le 12 juillet 2013 à 11h32

Modifié 12 juillet 2013 à 11h32

Le groupe Renault (composé de Renault, Dacia et Renault Samsung Motors) a annoncé vendredi des ventes mondiales en baisse de 1,9% sur les six premiers mois de 2013, malgré un léger rebond au deuxième trimestre (+0,7%) et «un niveau record» de ventes hors d'Europe.  

Le deuxième constructeur automobile français a pâti au premier semestre de la déprime du marché européen, sur lequel la chute des ventes du groupe atteint 7,3%. La moitié des 1,3 millions de véhicules commercialisés sur la période à l'échelle mondiale l'ont été hors du Vieux continent (49,6%). «Le Groupe Renault démontre une nouvelle fois la pertinence de sa stratégie d'internationalisation, qui permet d'amortir pour une bonne part la baisse du marché européen», a estimé le directeur commercial Jérôme Stoll, cité dans un communiqué.

Renault se veut optimiste et maintient ses prévisions pour l'ensemble l'année : le constructeur prévoit toujours de «dépasser en 2013 (le) volume de ventes mondiales 2012 et de regagner des parts de marché en Europe, sous réserve que les marchés européens et français ne se dégradent pas plus». «Le renouvellement des gammes produit du Groupe est maintenant largement engagé et commence à porter ses fruits sur l'ensemble des marchés», a mis en avant Jérôme Stoll.

Pour l'ensemble de 2013, le groupe table désormais sur une croissance du marché automobile mondial de 2%, contre 3% prévus en début d'année, une évolution marquant «le ralentissement de la croissance dans certains pays émergents».

En Europe, Renault s'attend toujours à une baisse de 5%, avec un marché français en repli plus accentué à -8% (contre -5% anticipés jusque là). Sur le premier semestre, le groupe est pénalisé par la morosité qui frappe la France, l'Allemagne et l'Italie, ses trois premiers marchés en Europe, qui enregistrent un repli supérieur à la moyenne du Vieux continent. Dans un marché déprimé, la nouvelle Clio IV reste en tête du marché français. En revanche, Renault s'en tire bien à l'international, porté par le succès de ses nouvelles gammes comme le Duster, le 4×4 de sa marque à bas coûts Dacia, ou encore de sa nouvelle version du modèle Sandero. Le groupe réalise notamment une percée en Russie, qui devient le deuxième marché du groupe, derrière la France, et en Inde, où les ventes de Renault progressent de 7,8%.

Le groupe soutient son expansion sur les marchés émergents grâce à sa marque Dacia, dont les ventes progressent de 16,5%. Cette bonne santé de la marque à bas coûts du groupe compense la baisse des ventes de la marque Renault et de la filiale sud-coréenne Renault Samsung Motors.

La résistance de Renault contraste avec les mauvais résultats enregistrés par le premier constructeur français PSA. Moins internationalisé et englué dans la tourmente du marché européen, le groupe a vu ses ventes chuter de 9,76% au 1er semestre.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post Conseil d’Administration du 24 mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune