Les recettes MRE quasi-stables au premier semestre

Les recettes des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont atteint 26,77 milliards de DH au premier semestre 2013, contre 26,92 milliards de DH à fin juin 2012, soit une quasi-stabilité, selon l'Office des changes.  

Les recettes MRE quasi-stables au premier semestre

Le 15 juillet 2013 à 16h15

Modifié 15 juillet 2013 à 16h15

Les recettes des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont atteint 26,77 milliards de DH au premier semestre 2013, contre 26,92 milliards de DH à fin juin 2012, soit une quasi-stabilité, selon l'Office des changes.  

Pour leur part, les recettes voyages se sont améliorées de 2,1% à fin juin 2013, atteignant ainsi plus de 25,28 milliards de DH, contre 24,76 milliards de DH durant la même période de l'année précédente, précise l'Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour la période janvier-juin.

Les dépenses voyages ont accusé un recul de 2%, en passant de 5,27 milliards de DH à fin juin 2012 à 5,16 milliards de DH à fin juin dernier, relève la même source.

Les recettes des investissements directs étrangers (IDE) ont atteint, quant à elles, 21,84 milliards de DH contre 17,17 milliards de DH un an auparavant, soit une augmentation de 27,2% en rythme annuel.

Pour ce qui est des dépenses liées à cette rubrique, elles ont enregistré une hausse de 20,8% à 4,89 milliards de DH. A cet effet, les flux des IDE ont affiché durant cette période un accroissement de 29,1%.

(Par MAP)


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid: résultats au 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.