Les Canadiens vont exploiter l’or de Boumadine

La compagnie canadienne Maya Gold & Silver va exploiter le gisement polymétallique de Boumadine, près d’Errachidia. Outre l’or et l’argent, le site est riche en zinc, en plomb et en soufre.  

Les Canadiens vont exploiter l’or de Boumadine

Le 19 juillet 2013 à 17h02

Modifié 19 juillet 2013 à 17h02

La compagnie canadienne Maya Gold & Silver va exploiter le gisement polymétallique de Boumadine, près d’Errachidia. Outre l’or et l’argent, le site est riche en zinc, en plomb et en soufre.  

Maya va commencer bientôt l’exploitation du gisement de Boumadine, sur 32 km2, à une cinquantaine de kilomètres d’Errachidia, selon les informations publiées par le site canadien Market Wire.

L’intérêt du gisement réside dans sa richesse en métaux. Ainsi, selon les études réalisées au début de l’année 2013 sur des échantillons prélevés dans les parties supérieures et inférieures de l’ancienne mine, le gisement contiendrait :

-entre 1,85 g et 2,71 g d’or par tonne,

-entre 133 g et 180 g d’argent par tonne,

-entre 16% et 25,6% de soufre.

Un gisement riche en métaux

Le gisement permettrait également la production d’acide sulfurique (entre 0,53 et 0,84 tonne par tonne de minerai) et d’électricité (entre 132,5 et 210 kWh/h) par récupération de la chaleur dégagée par le processus de transformation.

Maya a fait savoir que des travaux réalisés en 1992 par l’Onhym donnaient les chiffres suivants :

-ressources mesurées : 1,04 million de tonnes à 0,77% de plomb, 3,65% de zinc, 186 g d’argent par tonne et 3,66 g d’or par tonne,

-ressources présumées : 869.960 tonnes à 0,65% de plomb, 3,12% de zinc, 171 g d’argent par tonne et 1,56 g d’or par tonne,

– réserves estimées : 1,92 million de tonnes.

Un investissement de 131 millions de dirhams

Maya, qui opère exclusivement au Maroc, a signé un accord avec l’Onhym en octobre dernier et a obtenu l’aval du ministère des Mines au printemps. La compagnie vient d’obtenir le feu vert provisoire de la bourse de Toronto, où la société est cotée.

L’exploitation va se faire par l’intermédiaire de la création d’une société dont les parts sont partagées entre Maya (85%) et l’Onhym (15%).

Selon l’accord signé le 9 octobre 2012 entre Maya et l’Onhym, la compagnie canadienne va investir au total 131 millions de dirhams sur les trois prochaines années. Un premier paiement de 6 millions de dirhams a déjà été fait le 11 mai 2013.

L’Onhym est rémunéré via des royalties représentant 3% des ventes réalisées par la mine.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant la réunion du Conseil d’Administration, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.