Le Ftour 2.0 consolide le lien entre communauté virtuelle et vie réelle

Organisé par le Social Media Club en partenariat avec Maroc Telecom, le Ftour 2.0 a réuni, autour d’un évènement ludique, une centaine de membres de la communauté virtuelle marocaine. L'occasion d'annoncer la tenue du prochain Social Good Summit en septembre au Maroc.  

Le Ftour 2.0 consolide le lien entre communauté virtuelle et vie réelle

Le 22 juillet 2013 à 11h50

Modifié 27 avril 2021 à 22h21

Organisé par le Social Media Club en partenariat avec Maroc Telecom, le Ftour 2.0 a réuni, autour d’un évènement ludique, une centaine de membres de la communauté virtuelle marocaine. L'occasion d'annoncer la tenue du prochain Social Good Summit en septembre au Maroc.  

Les membres et invités du Social Media Club, un réseau d’influenceurs, de geeks, et d’acteur du web marocain, se sont réunis mercredi 17 juillet autour du Ftour 2.0, un évènement qui prend le relai des Cafés 2.0 rassemblant habituellement cette communauté.

Organisée en partenariat avec Maroc Telecom, c’est tout naturellement que la troisième édition de cette rencontre, devenue annuelle, s’est tenue au Tennis Club des PTT à Rabat. Un espace convivial qui a offert aux membres du Social Media Club (SMC) d’organiser un avant ftour en plein air, avec des ateliers ludiques permettant aux membres artistes et sportifs de la communauté de partager leur passion avec le reste du groupe.

Aussi, Yasser Monkachi, co-fondateur du SMC, en short, sandales et chapeau de paille, a sorti sa guitare et invité les geeks à pousser la chansonnette. Ambiance fraternelle de colonie de vacances garantie en attendant le ftour. Pour sa part, Driss Lebbat, blogueur et DG d’ADK Media, a apporté son matériel pour initier ses pairs à calligraphie. Une belle occasion pour les accros du clavier de prendre plaisir à redécouvrir le contact de l’encre et du papier. Et pour ceux qui préféraient se dépenser, un mini tournoi de tennis était prévu par Riad Essbaï. Mais ce consultant web, alias @Docteurho, avait plus d’une corde à son arc et s’était également porté volontaire pour être l’animateur officiel de la soirée, troquant sa raquette et ses balles pour sa jellaba et son verve. Mais ça, c’était après la harira.

Un ftour en famille web 2.0

A l’heure de la rupture, du jeûne mais non de la discussion où les mots like et tweets revenaient souvent, le rendez-vous était donné autour de la piscine pour partager un repas en famille. Et pour ajouter l’épice web au Ftour 2.0, un streaming en live de l’évènement a été mis en ligne ainsi qu’un live tweet.

« Comme chaque année, le Ftour 2.0 nous a réunis pour partager et échanger car la communauté web se retrouve souvent sur la toile mais a peu d’opportunités de se réunir en IRL (dans la vraie vie, NDLR.) », explique Yasser Monkachi. Le co-fondateur du SMC insiste sur la soif de retrouvailles des inconditionnels du web, qui ont networké de 16 heures jusqu’à 23 heures. Cela n’a tout de même pas empêché la communauté de rester également en contact virtuel, avec des gazouillis sur Twitter, des posts sur Facebook, des photos Instagram et des vidéos Vine. Car quand les geeks se rencontrent dans la vie réelle, il faut que cela fasse du bruit sur la toile !

Les surprises de l’after ftour

Pour s’assurer que le Ftour 2.0 soit inoubliable, Yasser Monkachi a prévu des surprises sur mesure pour la centaine d’invités présents. Mais avant toute chose, c’est à feu Karim Jazouani que la communauté web a rendu hommage, en présence de son père, ému aux larmes par les témoignages des amis de son défunt fils, à quelques jours de la date symbolique des 40 jours de son décès.

Mais « the show must go on. » Alors pour leur faire retrouver leur sourire, le musicien gnaoua Majid Bekkas a usé de son guembri pour mettre du baume au cœur des geeks. Le duo comique Driss et Mehdi est ensuite venu en renfort avec des sketches customisés à la sauce des réseaux sociaux. Pour sa part, Riad Essbaï, en bon maître de cérémonie, a fait honneur aux dames en invitant les geekettes sur scène et a fait se succéder les acteurs du web pour partager leur expérience. Enfin, pour clore la soirée en douceur, c’est une nouvelle venue de la weboma, connue sous le nom de scène Lamiss la violoniste, qui a envouté le public avant l’incontournable photo de groupe. Laquelle photo a été, bien sûr, tweetée, partagée, taguée, et instagramée pour faire le tour du web et provoquer des centaines de commentaires et de gazouillis. Geek attitude oblige !

 

Témoignage de Younes Okba, le "monsieur weboma" de Maroc Telecom

 

Younes Okba, responsable réseaux sociaux et web chez Maroc Telecom a été l’un des initiateurs de la weboma, la communauté web marocaine, il y a plus de 10 ans. Il travaillait à l’époque pour Menara et a ensuite intégré Maroc Telecom pour développer le web de l’opérateur historique.

A propos du Ftour 2.0, Younes Okba explique le sponsoring de cet événement par le fait que « Maroc Telecom adhère à cette réflexion du Social Media Club qu’est le partage, la communauté, la connectivité. Nous avons d’ailleurs toujours essayé d’aider le développement de la communauté web au Maroc, et nous le faisons également à travers d’autres événements ». Il s’agit notamment du BeMyApp Weekend, qui récompense les meilleures applications mobiles et du Maroc Web Awards, qui récompense les meilleurs talents du web, et qui en est à sa 6ème édition.

Younes Okba insiste sur l’importance de rassembler la communauté web et Maroc Telecom, d’une part pour que l’opérateur téléphonique aide la communauté web à se développer mais aussi afin que la communauté développe ses idées avec Maroc Telecom pour aller de l’avant.

 

Trois questions à Yasser Monkachi, co-fondateur du Social Media Club

 

Les deux derniers événements Ftour 2.0 organisés le Social Media Club ont été sponsorisés par Maroc Telecom. Quelles sont les raisons de ce partenariat ?

Maroc Telecom croit à l’événement du Ftour 2.0, au pouvoir des communautés et au marketing communautaire. Avec nous, une marque comme Maroc Telecom peut explorer, au-delà des frontières du marketing traditionnel, un néo-marketing plutôt communautaire qui est un marketing participatif, "bottom-up" plutôt que "top-down." Une communauté, c’est toute la magie de la rencontre, de la contribution, du partage mais aussi de l’intelligence collective qui va en émaner de ses membres, notamment durant une rencontre telle que le Ftour 2.0. Tout cela car dans le web 2.0 on ne fait qu’expérimenter, on est toujours en version bêta. On n’est jamais arrivé à une version finale, donc le but de ces rencontres est de consolider le pont entre le virtuel et le réel.

La manière dont vous avez sélectionné les invités du Ftour 2.0 a beaucoup fait jaser sur la toile. Des membres de la weboma vous reprochent de rassembler toujours les mêmes membres. Comment avez-vous opéré votre sélection des «incontournables du web» ?

Nous capitalisons tout d’abord sur les deux événements Ftour 2.0 précédents car nous ne sommes pas dans un événement ouvert où tout le monde peut venir, ni un événement totalement fermé. Il faut savoir que le phénomène « meet up », qui se situe à mi chemin entre le virtuel et le réel, est un phénomène récent donc nous expérimentons les formules en essayant de trouver la bonne, entre le payant et le gratuit, entre le fait que chacun ramène son bol de soupe et le sponsorisé. Nous essayons de trouver un juste milieu qui va permettre de ne frustrer personne. Mais aujourd’hui, malgré les différents formats disponibles, nous n’avons pas encore trouvé cette formule magique.

L’idée du Social Media club ne s’arrête pas au Ftour 2.0 mais se poursuit tout au long de l’année, quels sont les événements à venir ?

La prochaine étape, qui aura lieu en septembre, est le Social Good Summit, un événement à l’initiative de Mashable. Nous sommes fiers d’avoir été sélectionnés par l’ONU pour l’organiser au Maroc. Nous aurons donc l’occasion, cette fois-ci, de nous retrouver autour du développement durable. Avec des conférenciers de renom, nous discuterons alors de comment les nouveaux médias, les médias sociaux et les nouvelles technologies de l’information peuvent être mis au service de cette problématique.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Le communiqué financier de TAQA Morocco au 30 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.