Ce matin au Maroc

  L’affaire Galvan est en voie de trouver son épilogue. Voici un rappel des dernières infos :   -Daniel Galvan a été arrêté hier lundi à 17H25 dans un petit hôtel une étoile à Murcie (30 euros la nuit) où il séjournait depuis 48 heures. Il sera présenté ce mardi au juge à Madrid.   - Les deux hauts fonctionnaires du ministère marocain de la Justice qui se rendent ce matin à Madrid seront reçus par le Directeur général de la coopération internationale du ministère espagnol de la Justice, Angel Llorente, pour discuter du dossier. Cette réunion est le résultat d'une communication téléphonique entre les ministres de la Justice des deux pays.   -L’Espagne a demandé son transfert, le Maroc l’a libéré. Confirmation a enfin été donnée que c’est bien l’Espagne qui a inclus le nom de Daniel Galvan dans une liste de détenus transmise aux autorités marocaines. (Source : l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Alberto Navarro, cité par la presse espagnole).

Ce matin au Maroc

Le 6 août 2013 à 9h15

Modifié 6 août 2013 à 9h15

  L’affaire Galvan est en voie de trouver son épilogue. Voici un rappel des dernières infos :   -Daniel Galvan a été arrêté hier lundi à 17H25 dans un petit hôtel une étoile à Murcie (30 euros la nuit) où il séjournait depuis 48 heures. Il sera présenté ce mardi au juge à Madrid.   - Les deux hauts fonctionnaires du ministère marocain de la Justice qui se rendent ce matin à Madrid seront reçus par le Directeur général de la coopération internationale du ministère espagnol de la Justice, Angel Llorente, pour discuter du dossier. Cette réunion est le résultat d'une communication téléphonique entre les ministres de la Justice des deux pays.   -L’Espagne a demandé son transfert, le Maroc l’a libéré. Confirmation a enfin été donnée que c’est bien l’Espagne qui a inclus le nom de Daniel Galvan dans une liste de détenus transmise aux autorités marocaines. (Source : l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Alberto Navarro, cité par la presse espagnole).

Après la visite du roi Juan Carlos, l’ambassade d’Espagne a bien transmis deux listes nominatives, l’une avec des noms dont elle demande la grâce et la seconde avec des noms dont elle demande le transfert pour purger le restant de la peine en Espagne. Daniel Galvan figurait bien sur la seconde liste, admet l’ambassade d’Espagne.

-Le Maroc a commis deux erreurs : la première a été de fusionner les deux listes en une seule et donc de libérer tout le monde ; la seconde a été de transmettre au cabinet royal des informations erronées au sujet du dossier de Daniel Galvan.

Qui est Daniel Galvan. Les sources espagnoles laissent entendre qu’il a rendu de fiers services à l’Espagne en tant que militaire en Irak à l’époque de Saddam Hussein. Il était probablement un agent des services secrets espagnols.

Selon l’agence espagnole EFE, il est né le 1er Juillet 1950 à Corna Bassora (Irak) et est d'origine kurde. 

Diplômé en biologie, il a travaillé pendant plus de six ans à l'Université de Murcie (UMU), avec la plus grande discrétion. Certains de ses collègues se souviennent ce citoyen irakien en Espagne, en tant que personne "tout à fait normale". Ils «il n'ont jamais remarqué quelque chose d'inhabituel chez lui."

Il habitait dans un quartier défavorisé et a été contrôlé par la Guardia civil sans qu’il y ait eu d’arrestations pour des délits à caractère sexuel. Ensuite, sa trace se perd, jusqu’à son installtion au Maroc en 2005, dans la ville de Kénitra où il a sévi.

L’économie reprend ses droits. Le ministre de l’Industrie et du commerce Abdelkader Amara, présidera, demain mercredi 7 août la cérémonie de signature de 8 contrats d’investissement dans l’automobile et l’aéronautique, validés par la commission mixte du Fonds Hassan II. Ces contrats portent sur des projets de création de nouvelles unités industrielles ou d’extension des activités des entreprises existantes d’un montant d’investissement global de plus de 414 millions de DH et devant générer à terme 1.154 emplois directs.

La politique aussi. Le RNI et le PJD ne conclueront pas leurs négociations avant la semaine prochaine. Après l’aval de son Conseil national à une entrée au gouvernement, Salaheddine Mezouar discute maintenant avec Abdelilah Benkirane de portefeuilles et de programme.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

PROMOPHARM SA : SITUATION PROVISOIRE AU 30 JUIN 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.