Méga-centrale à charbon de Safi : les détails du projet

La centrale à charbon de Safi, prévue pour fin 2017, sera dotée des dernières techniques de dépollution. L’équipement, dont le coût est de 2,5 milliards de dollars, produira 20% de la demande nationale.  

Méga-centrale à charbon de Safi : les détails du projet

Le 5 septembre 2013 à 16h01

Modifié 5 septembre 2013 à 16h01

La centrale à charbon de Safi, prévue pour fin 2017, sera dotée des dernières techniques de dépollution. L’équipement, dont le coût est de 2,5 milliards de dollars, produira 20% de la demande nationale.  

L’annonce, début août, de l’attribution à Daewoo du marché de construction de la centrale de Safi a fait grand bruit, notamment à cause du coût impressionnant du projet : un investissement de 2,5 milliards de dollars (27,8 milliards de dirhams).

On en sait désormais davantage sur cette centrale. Dans un entretien accordé à Médias 24, Safi Energy Company (Safiec), qui pilote le projet, précise que la centrale fonctionnera au charbon importé, directement acheminé à la centrale en passant par le nouveau port de Safi.

La capacité de production de cette centrale à « haut rendement thermique (ultra supercritique) » est de 1.320 MW. « Elle produira 10.000 GWh par an, ce qui représente 20% de la demande nationale à la date de sa mise en service » explique Safiec. Pour fonctionner, la centrale consommera 3,5 millions de tonnes de charbon par an.

Pour lutter contre  la pollution émise par les fumées résultant de la combustion du charbon, la centrale sera équipée d’un dispositif de désulfurisation. Safiec souligne qu’il s’agit « des technologies les plus en pointe en matière de respect de l’environnement : c’est pourquoi on parle de technologie au charbon propre. »

« Le démarrage des travaux est prévu pour le premier trimestre 2014. La construction de la centrale s’étalera sur 42 mois pour la première unité et 46 mois pour la seconde. La mise en service de la centrale est ainsi planifiée pour fin 2017. »

Le coréen Daewoo va construire la centrale, avec le concours d’entreprises marocaines. « Une partie des travaux sera certainement sous traitée par Daewoo à des entreprises marocaines qui seront connues ultérieurement » souligne notre source.

Côté financement, Safiec précise que son financement sera assuré par un mix de fonds propres apportés par les actionnaires de Safiec (Nareva Holding, GDF Suez et Mitsui) et de « dettes bancaires assurées par des organismes multilatéraux comme la Japan Bank for International Cooperation (JBIC) ainsi que des banques marocaines et internationales sous la couverture de la Nippon Export and Investment Insurance (NEXI). »

Pour rappel, Safiec a remporté l’appel d’offres lancé par l'ONEE (Office national de l'électricité et de l'eau potable) pour le développement, le financement, la construction et l’exploitation et maintenance de la centrale thermique de Safi.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Salafin : communiqué de presse relatif aux indicateurs du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Nabila Rmili Maire de Casablanca