Les Marocains plus heureux que l’année dernière, selon l’ONU

Le rapport 2013 sur le bonheur classe le Maroc à la 99e place sur 156 pays, en progression de 6 places. Les critères retenus pour mesurer le bien-être des individus sont néanmoins discutables.   

Les Marocains plus heureux que l’année dernière, selon l’ONU

Le 10 septembre 2013 à 16h51

Modifié 10 septembre 2013 à 16h51

Le rapport 2013 sur le bonheur classe le Maroc à la 99e place sur 156 pays, en progression de 6 places. Les critères retenus pour mesurer le bien-être des individus sont néanmoins discutables.   

Dans le second « Rapport mondial sur le bonheur » rendu public dimanche 8 septembre, le royaume est le 99ème pays le plus heureux au monde. Ce rapport a été commandé par les Nation Unies et réalisé à partir de données transmises par les Etats, l’OCDE et l’institut Gallup. L’année dernière, il était classé à la 105ème place sur 156 pays. 

Dans le second rapport, le Maroc se situe à la 3ème place au Maghreb, derrière l’Algérie (73ème) et la Lybie (78ème). Toujours en Afrique du nord, la Tunisie est 105ème, la Mauritanie 112ème et l’Egypte 130ème.

Quant à nos deux principaux partenaires commerciaux, c’est-à-dire la France et l’Espagne, ils pointent respectivement à la 25ème et 38ème place.

Outre l’Espagne, d’autres pays du vieux continent qui s’enfoncent de plus en plus dans la crise mondiale sont mieux classés que nous : la Grèce est 70ème, le pays de Berlusconi 45ème.  Qui l’aurait pensé ?  

Les Scandinaves baigneraient dans le « bonheur »

Sans surprise, le « top dix » est dominé par les pays scandinaves et autres pays où il ne fait pas spécialement beau. Le Danemark arrive pour la 2ème année consécutive en haut du classement. La Norvège et la Suisse trustent la 2ème et 3ème place. Suivent les Pays-Bas, la Suède, le Canada, la Finlande, l’Islande et l’Australie à la 10ème place.

Pour ce qui est des  puissances mondiales, le pays de l’Oncle Sam arrive à la 17ème place, la Chine à la 93ème, le Japon à la 43ème place et l’Allemagne à la 26ème. C’est à n’y rien comprendre…

Autre détail savoureux, Israël est classé 11ème. Les images véhiculées par les médias laissent pourtant penser le contraire.

Force est de constater que dans les 25 pays les plus heureux de la planète, figurent deux pays arabes : Les Émirats arabes unis (14ème) et le Sultanat d'Oman (23ème). Faut-il mentionner qu’aucun pays Africain n’est dans le top 60 ?

Le dernier du classement est le Togo (156ème  place).

Le rapport se base sur six critères

Cela dit, quels sont les critères les plus importants dans la mesure du sentiment de bonheur ?

Pour établir son classement, le rapport se base principalement sur six critères. Il s’agit du revenu par habitant, l’espérance de vie en bonne santé, la générosité, la capacité à pouvoir compter sur quelqu'un, le pouvoir de faire ses choix de vie librement et l’absence de corruption…

Par ailleurs, l’ONU insiste sur l’importance de la « santé mentale », laquelle se retrouve érigée comme l’un des principaux enjeux pour les dirigeants.

« 10% de la population mondiale souffre de dépression ou de troubles anxieux majeurs. Et même dans les pays développés, un tiers des personnes en souffrance mentale ne sont pas traitées », souligne le rapport.

Erreur monumentale, nous dit-on, étant donné que « plus un individu est heureux, plus il est productif, vit longtemps, gagne plus d’argent et se comporte comme un citoyen exemplaire ». Dans cette dynamique, le rapport préconise que bonheur et bien-être soient « érigés en tant qu'objectifs de politique publique ».

La fiabilité douteuses du « bonheur vu par l’ONU »

A l’évidence, cette étude semble un tantinet biaisée, et doit être prise avec des pincettes. Ainsi, un Français actif sur trois penserait au suicide, comme le révèle une enquête publiée le lundi 9 septembre.

Au passage, les pays scandinaves illustrent parfaitement le paradoxe du « bonheur vu par l’ONU ». En lisant ce rapport, on en en oublierait presque que ces pays qui vivent sous un froid sibérien présentent un des taux de suicide les plus élevés d'Europe…

Une chose est certaine : à y regarder de plus près, il apparaît clairement que l’adage selon lequel « l’argent ne fait pas le bonheur » n’a jamais été aussi vrai. Sauf pour les pays arabes, où c’est le pétrole qui fait le bonheur. Étonnant, non ?

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MUTANDIS : ANNONCE L’ACQUISITION DE SEASON, LA MARQUE AMÉRICAINE LEADER DE LA CONSERVE DE SARDINES HAUT DE GAMME

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.