Indexation des prix des carburants: le gouvernement s’explique

L'adoption du système d'indexation des prix des carburants est une décision dictée par l'intérêt national et reflète clairement que le gouvernement a assumé ses responsabilités, a affirmé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.  

Indexation des prix des carburants: le gouvernement s’explique

Le 17 septembre 2013 à 11h37

Modifié 17 septembre 2013 à 11h37

L'adoption du système d'indexation des prix des carburants est une décision dictée par l'intérêt national et reflète clairement que le gouvernement a assumé ses responsabilités, a affirmé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.  

Cette décision intervient dans un souci de préserver l'équilibre des finances publiques et pour ne pas porter atteinte aux budgets consacrés à la masse salariale, l'enseignement, la santé et aux infrastructures, a souligné M. El Khalfi, lors d'une rencontre organisée lundi soir par le journal électronique «Hespress» sur le bilan du gouvernement.

Il a rappelé que l'entrée en vigueur du système d'indexation des prix des carburants fait suite au décret rendu public en août dernier par le chef du gouvernement à ce sujet, faisant remarquer que ce décret a été examiné par la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants.

Le ministre a également indiqué que le gouvernement a lancé une campagne de communication pour informer l'opinion publique sur les contours de ce système.

Selon lui, le gouvernement ne pouvait pas annoncer à l'avance la date d'entrée en vigueur de l'indexation des prix des carburants afin d'éviter les spéculations.

L'indexation, dictée par la hausse vertigineuse des prix des produits pétroliers, s'inscrit dans le cadre du processus de réforme de la caisse de compensation, a-t-il expliqué.

Le ministre a rappelé que cette décision est partielle et ne concerne pas les autres produits subventionnés à l'instar du sucre, de la farine, du gaz butane et du fuel destiné à la production de l'électricité, assurant que des mesures d'accompagnement seront mises en place notamment dans le secteur des transports.

(Avec MAP)
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc, communication trimestrielle T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.