La Fédération du tourisme prépare une stratégie digitale et menace les sites de deals de poursuites

La Fédération du tourisme prépare une stratégie digitale et menace les sites de deals de poursuites

Le 20 septembre 2013 à 12h44

Modifié 20 septembre 2013 à 12h44

Lors de l’ouverture du Salon du e-commerce qui a eu lieu jeudi 19 septembre à Casablanca, Said Tahiri, directeur général de la Fédération Nationale du Tourisme, a fermement menacé les sites de deals qui proposent des offres de voyages. Il leur demande, en substance, de « se conformer à la loi en sollicitant un agrément pour commercialiser le voyage. Faute de quoi, la Fédération sera dans l’obligation de se diriger vers les tribunaux. Cela relève du pénal», accuse-t-il.

«Nous ne sommes pas contre le progrès technologique, nous souhaiterons que cela se dresse dans le cadre des règles et des lois en vigueur », poursuit-t-il sur un ton très menaçant.

Ces menaces ne sont pas récentes. Il y a quatre mois déjà, l’Association des Agences de voyage de Casablanca répétait ici et là qu’elle envisageait de porter plainte contre plusieurs sites de deals, dont Groupon. « Après une campagne de sensibilisation et une série de réunions sans succès, nous avons intenté une action en justice contre des sites de deals, qui refusent de se conformer à la loi. Nous avons également rappelé à Maroc Telecommerce, la plateforme à travers laquelle se réalisent les paiements, qu’il était obligatoire de veiller à ce que les transactions se fassent conformément à la loi régissant le secteur», nous avait déclaré Omar Sabri, président de l’Association des agences de voyages de Casablanca, l’AVC.

Said Tahiri a déclaré par ailleurs que la FNT est consciente de l’enjeu que présente aujourd’hui le secteur du tourisme et qu’elle est en train de travailler sur une stratégie digitale dans le domaine du tourisme. L’appel d’offres sera lancé en décembre et les travaux suivront début janvier.

L’intervention du DG de la FNT n’a pas laissé le public indifférent : «ce sont les sites de deals qui ont démocratisé le e-commerce au Maroc et ce sont eux qui ont anticipé la demande», lui ont-ils riposté.

Dès que l’affaire a commencé à défrayer la chronique, Médias 24, dans un souci d’objectivité, avait pris contact avec Reda Layt, directeur de Groupon Maroc, qui nous avait alors déclaré : «à ce jour, nous n’avons reçu aucune plainte. Au contraire, de notre côté, comme du côté des agences, il y a une volonté d’arriver à un consensus. Nous ne souhaitons pas passer par là, d’ailleurs. Nous voulons adopter une démarche constructive»,


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de presse: Immorente Invest finalise l’acquisition d’une usine à l’agropole de Meknès louée par Aptiv (ex Delphi) pour un investissement de plus de 190 MDH

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.