Une autoroute Beni Mellal-Marrakech-Safi est à l’étude

Les études pour le second schéma autoroutier national se succèdent. Le ministère de l’Equipement et du transport lance un appel d’offres pour l’étude de définition de l’axe autoroutier Beni Mellal-Marrakech-Safi et du contournement Est de Marrakech.  

Une autoroute Beni Mellal-Marrakech-Safi est à l’étude

Le 4 octobre 2013 à 17h17

Modifié 4 octobre 2013 à 17h17

Les études pour le second schéma autoroutier national se succèdent. Le ministère de l’Equipement et du transport lance un appel d’offres pour l’étude de définition de l’axe autoroutier Beni Mellal-Marrakech-Safi et du contournement Est de Marrakech.  

Cette étude succède à celles déjà lancées en 2013 qui concernent l’autoroute de desserte de Nador qui reliera cette ville et son futur porte Nador West à Guercif (donc à l’axe Casa-Rabat-Fès-Oujda) ; et celle d’un avant-projet que l’on peut qualifier d’optimiste, puisqu’il relierait (au conditionnel), la partie terminale de l’autoroute Fès-Oujda à l’autoroute de l’Est algérien.

Huit nouvelles autoroutes sont envisagées

Dans ce schéma, sont envisagées au total huit autoroutes. Parmi celles dont on attend les études, figurent les autoroutes Tétouan-Ouazzane-Fès et Fès-Khénifra-Béni Mellal.

Les autres autoroutes envisagées relieront l’axe Casa-Rabat à Berrechid via Tit Mellil ; il y aurait une autoroute côtière Safi-Agadir-Tiznit-Guelmim, ainsi qu’une liaison Sidi Allal Bahraoui-Kénitra.

Une ville à fort potentiel de croissance

Le Ministère de l’Equipement et du Transport lance donc un appel d’offres pour l’étude de définition de l’axe autoroutier Beni Mellal-Marrakech-Safi et du contournement Est de Marrakech.

En effet, parmi les projets inscrits dans le schéma d’armature autoroutière national (SAAN-2025), figure «l’axe reliant Béni Mellal à Marrakech a été identifié comme l’un des leviers de développement», souligne le ministère.

Béni Mellal, ville à fort potentiel de croissance, se trouvera ainsi à environ 2h de Casablanca, de Marrakech et de Fès. Une aubaine pour le développement de la région.

Au centre de ce périmètre, la zone constituée par les trois régions Tadla-Azilal, Marrakech-Tensift- Al Haouz et Doukkala-Abda présente des potentialités et des atouts remarquable, en l’occurrence en matière de tourisme, d’activité agricole et d’exploitation minière dont le phosphate présente l’élément le plus notable. 

Combler les déficits des régions à fort potentiel

Le ministère explique que l’objectif de ce projet est de combler certains déficits qui pénalisent la région.

«Les échanges entre Marrakech et Safi sont, dans une certaine mesure, pénalisés par le manque d’infrastructure (…), cette situation est plus accentuée entre Safi et Benguérir. Cette ville où d’importants investissements sont en cours pour faire de cette ville un important pôle régional sur plusieurs plans, ne dispose pas d’itinéraire direct avec Safi ».

En outre, le contournement Est de Marrakech entre dans le cadre de développement des infrastructures autoroutières autour des grandes villes.

Cela dit, ce contournement devra permettre de relier les axes Safi – Marrakech, Casablanca – Marrakech et Béni Mellal – Marrakech à la RN9 pour améliorer la desserte du Sud Est du pays. Il devra également s’intégrer avec le projet d’amélioration du niveau de service de la RN9 entre Marrakech et Ouarzazate.

Trois scénarios sont prévus pour les besoins de l’étude

Le 1er, porte sur le développement d’un axe autoroutier entre Béni Mellal et Marrakech et d’un réseau routier entre Marrakech et Safi.

Le second, retient l’axe autoroutier Béni Mellal-Marrakech proposé par le SAAN-2025 couplé à une nouvelle liaison autoroutière directe entre Ben Guérir et Safi. L’itinéraire autoroutier de Béni Mellal jusqu’à Safi utilisera dans cette éventualité le barreau autoroutier existant Marrakech-Ben Guérir.

Enfin, le troisième scénario serait de développer un axe autoroutier pour relier directement Béni Mellal et Safi.

Il convient de noter que la mise en service de ce projet est envisagée pour 2020, alors que 2025, 2030 et 2040 sont les horizons à retenir pour les prévisions de trafics.

D’autres chantiers sont en cours

Pour rappel, plusieurs grands chantiers sont en cours de réalisation dans la région de Béni Mellal. Pour se faire, une enveloppe budgétaire de plus de huit milliards de DH a été mobilisée à partir de fin 2012 pour des projets structurants dans la région: construction de l'autoroute reliant Berrechid à Béni Mellal, création d'un pôle d'industrie agroalimentaire, création d'une zone d'activités économiques à Kasba Tadla d'une superficie de 10 ha, aménagement et d’agrandissement de l’aéroport international de Béni Mellal (qui sera prêt d’ici fin 2013). Enfin, une étude sera réalisée dans le but de relier la ville de Béni Mellal au réseau ferroviaire.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs trimestriels au 31 Mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.