La BAD veut financer les porteurs de projets agricoles en Afrique

Le Fonds multi-bailleurs pour l'accélération du développement agricole (Fada), relevant de la Banque africaine de développement (BAD) a lancé, du 1er novembre 2013 au 31 décembre 2013, un appel à candidature à l'endroit des porteurs de projets dans le domaine agricole, en vue de leur financement, rapporte jeudi la presse locale.  

La BAD veut financer les porteurs de projets agricoles en Afrique

Le 7 novembre 2013 à 12h30

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Le Fonds multi-bailleurs pour l'accélération du développement agricole (Fada), relevant de la Banque africaine de développement (BAD) a lancé, du 1er novembre 2013 au 31 décembre 2013, un appel à candidature à l'endroit des porteurs de projets dans le domaine agricole, en vue de leur financement, rapporte jeudi la presse locale.  

«Si vous êtes porteur de projet d'investissement agricole et que vous êtes qualifié, le Fonds est à votre écoute», indique le chef de la division au département de l'Agriculture et de l'agro-industrie de la BAD, Joséphine Mwangi, cité dans la presse, ajoutant que les demandes de candidature seront reçues à travers une plate-forme en ligne sur le site web du Fada.

Pour y être éligibles, les candidats devront démontrer que leur projet contribue au développement des infrastructures agricoles en Afrique, qu'il induit des impacts positifs pour les petits producteurs agricoles et que son coût excède un million de dollars.

Financé par l'Agence américaine de développement international (USAID), l'Agence suédoise de développement international (SIDA) et l'Agence danoise de développement international (DANIDA), le Fada, dont la gestion est assurée par la BAD, a pour objectif de réduire les carences en infrastructures dans le secteur de l'agriculture, en constituant une réserve de projets prêts pour investissement.

Il vise à couvrir les coûts d'élaboration des projets, en amont, et les risques encourus par les promoteurs commerciaux qui n'entendent pas les supporter seuls. Les activités de conception des projets, en amont, notamment les études de faisabilité, les analyses de marché et autres activités nécessaires pour garantir la qualité de conception des projets, seront financées, sous forme de don pour 1,5 million de dollars, par le Fonds fiduciaire, ajoute-t-on de même source.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : indicateurs trimestriels T2 – 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.