Ouverture de la conférence de l’ONU sur le changement climatique

Plus de 190 pays étaient réunis lundi à Varsovie pour la 19e conférence climat de l'ONU qui doit poser les bases de l'accord global attendu en 2015 à Paris sur la limitation des gaz à effet de serre (GES).

Ouverture de la conférence de l’ONU sur le changement climatique

Le 11 novembre 2013 à 12h00

Modifié 11 novembre 2013 à 12h00

Plus de 190 pays étaient réunis lundi à Varsovie pour la 19e conférence climat de l'ONU qui doit poser les bases de l'accord global attendu en 2015 à Paris sur la limitation des gaz à effet de serre (GES).

Cette conférence, qui dure jusqu'au 22 novembre, vise à contenir le réchauffement de la planète, qui pourrait frôler les 5°C si le monde ne prend pas de mesures sérieuses, ont rappelé en septembre les experts du Giec. Or, la communauté internationale s'est fixé comme objectif de limiter ce réchauffement à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

Varsovie lance deux années de négociations qui doivent déboucher en 2015, à Paris, à un accord global, ambitieux et légalement contraignant de réduction de GES, qui entrerait en vigueur à partir de 2020.

Pour l'heure, le seul texte limitant les GES est le protocole de Kyoto, mais il ne concerne que les pays industrialisés, à l'exception notable des Etats-Unis qui ne l'ont jamais ratifié, et ne couvre désormais que 15% des émissions totales. Le prochain accord, qui prendra le relais du protocole de Kyoto en 2020, doit embarquer les Etats-Unis, et les grands émergents dont la Chine, premier pollueur au monde. 

(AFP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.