La parfumerie de luxe Jovoy dessine son avenir au Maroc

Sur le créneau pointu du parfum haut de gamme, l’enseigne française Jovoy ouvre à Rabat sa première boutique à l'étranger. Najat Lecheheb et Ilham Foukkala veulent faire connaître les essences artisanales, luxueuses et très chères.  

La parfumerie de luxe Jovoy dessine son avenir au Maroc

Le 15 novembre 2013 à 17h20

Modifié 15 novembre 2013 à 17h20

Sur le créneau pointu du parfum haut de gamme, l’enseigne française Jovoy ouvre à Rabat sa première boutique à l'étranger. Najat Lecheheb et Ilham Foukkala veulent faire connaître les essences artisanales, luxueuses et très chères.  

Pour ses premiers pas à l’international, l’une des principales enseignes de parfumerie de luxe française a choisi le Maroc. Samedi 16 novembre, « la boutique de Rabat ouvre ses portes, avec une sélection, pour commencer, de 25 très grandes marques de parfumerie de luxe » explique François Hénin, propriétaire de Jovoy.

Cette sélection, présentée dans un « écrin » de 80 m2 dans le quartier de l’Agdal, s’étoffera à l’avenir. L’unique boutique parisienne, rue de Castiglione, propose en son sein pas moins de 83 marques sur 200 m2.

Pourquoi le Maroc, à l’heure où le développement des enseignes de luxe se fait plus souvent en Asie ou au Moyen Orient ? « Tout est parti d’un constat : nous avions de nombreux clients marocains dans notre boutique parisienne, et lorsque nous avons rencontrés nos partenaires, le concrétisation s’est fait tout naturellement » explique François Hénin.

A Rabat, Najat Lecheheb et Ilham Foukkala, à l’origine du Chi Nailbar & Organic Spa (Hay Riad), veulent répondre à la demande des clients en attente de produits exclusifs, souvent confidentiels, issus de fabricants travaillant de façon artisanale. Parmi les marques proposées : des « classiques » tels que Amouage ou Clive Christian mais aussi des « jeunes créateurs » à l’image de Blood Concept.

Les parfums proposés oscillent entre 900 DH et 17.000  DH, avec un cœur d’offre autour de 1.300 DH.

Le chiffre d’affaires annuel de chaque point de vente est estimé par la maison mère entre 650.000 et 1,5 million d’euros selon le pays et l’importance de la boutique.

Avec cette première boutique à l’international, Jovoy inaugure une nouvelle phase de son développement. La formule choisie est au croisement du partenariat et de la franchise, avec une centrale d’achat et une redevance annuelle payée par le partenaire à la maison mère. « Nous allons nous installer dans les pays voisins du Maroc, en Amérique du sud et en Europe ; à Turin, nous sommes en très bonne voie pour ouvrir prochainement » explique François Hénin.

Pour le Maroc, Najat Lecheheb et Ilham Foukkala détiennent l’exclusivité territoriale et entendent ouvrir d’autres boutiques à l’avenir.

Jovoy voit aussi son expansion sur le marché domestique : en France, l’enseigne ambitionne d’ouvrir par moins de 40 boutiques en franchise sur les 5 prochaines années.

L'ouverture de la boutique Jovoy confirme la tendance observée ces dernières années au Maroc avec un foisonnement d'enseignes de luxe venant s'installer. Hôtellerie, restauration, épicerie fine, mode… aucun segment n'est négligé. Après l'ouverture d'une concession Ferrari en octobre, la marque de luxe Maserati va ouvrir son premeir show room au Maroc fin novembre. Quant aux Galeries Lafayette de Casablanca, elles inauguerent en 2014 un étage entier consacré aux produits gourmets et aux arts de la table.

 


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata – Indicateurs et états financiers semestriels S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.