L’amélioration de la situation économique se confirme au 3e trimestre

La Direction des études et des prévisions financières du ministère de l'Economie et des finances explique cette amélioration par le comportement favorable des activités primaires et tertiaires et le redressement du secteur secondaire.  

L’amélioration de la situation économique se confirme au 3e trimestre

Le 25 novembre 2013 à 11h02

Modifié 25 novembre 2013 à 11h02

La Direction des études et des prévisions financières du ministère de l'Economie et des finances explique cette amélioration par le comportement favorable des activités primaires et tertiaires et le redressement du secteur secondaire.  

Malgré le retard des précipitations, les prévisions pour la campagne agricole 2013/2014 demeurent optimistes, le Maroc ayant déjà connu des campagnes tardives exceptionnelles, affirme la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de novembre.

Au niveau du secteur de la pêche, le volume des débarquements de la pêche côtière et artisanale a augmenté de 5,4% en glissement annuel à fin octobre 2013, précise la note.

Par ailleurs, la valeur des exportations hors OCP a maintenu son bon comportement, progressant de 7,5%, après une consolidation de 9,5% un trimestre auparavant et un léger recul de 0,3% au premier trimestre de la même année, en phase avec le redressement progressif de l'économie de la zone euro.

Les exportations des secteurs agro-alimentaire, de l'électronique, de l'aéronautique et de l'automobile continuent leur performance, confirmant la bonne orientation des activités de ces secteurs.

Pour sa part, la production d'électricité a accusé une baisse de 1,5% à fin septembre 2013, alors que la consommation d'électricité a enregistré un repli de 0,6% à fin septembre 2013, attribuable à la baisse de la consommation des clients de l'énergie électrique de haute tension de 6,1%.

De son côté, la valeur des exportations de phosphates et dérivés s'est chiffrée à plus de 32,3 milliards de dirhams au titre de la même période, en repli de 21,7% en variation annuelle, après une baisse de 21,2% un mois auparavant.

En outre, l'indice de production des industries manufacturières a affiché une légère hausse de 0,2% au deuxième trimestre 2013, après une baisse de 0,7% au premier trimestre de la même année.

La bonne tenue des principaux indicateurs touristiques se confirme au terme des neufs premier mois de l'année 2013 avec une bonne orientation courant le troisième trimestre.

En effet, le nombre des arrivées touristiques s'est renforcé, à fin septembre 2013, de 7%, en variation annuelle, pour se chiffrer à près de 7,8 millions de touristes, après une quasi-stagnation à la même période de l'année passée (+0,1%).

Du côté des nuitées réalisées dans les établissements d'hébergement classés, elles continuent leur bonne tenue, progressant de 9% à fin septembre 2013 avec une progression de 5,5% au cours du troisième trimestre 2013.

Au niveau du secteur des télécommunications, le parc global de la téléphonie a atteint 44,3 millions d'abonnés, en progression de 6,6% par rapport à la même période de l'année précédente.

Le volume de l'activité portuaire globale maintient son comportement favorable au terme des neuf premiers mois de l'année en cours, enregistrant une hausse de 11%, comparativement à la même période de l'année précédente, pour atteindre 75,1 millions de tonnes.

Recul de 18,6% des ventes du ciment en octobre 2013

Les ventes de ciment, principal baromètre de l'activité du bâtiment et travaux publics, ont accusé un recul de 18,6%, au titre du mois d'octobre 2013, pour clôturer les dix premiers mois de l'année en cours sur une baisse de 9,1%, après un repli de 12,6% à fin juin et de 20,8% au terme du premier trimestre 2013, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l'Economie et des finances.

Cette baisse trouve son origine, partiellement, dans l'arrêt des chantiers durant les vacances de l'Aïd Al-Adha, précise la DEPF dans sa note de conjoncture pour le mois de novembre.

Sur le plan du financement des opérations immobilières, l'encours des crédits à l'immobilier s'est accru, en glissement annuel, de 5,6% à fin septembre 2013 à près de 230,8 milliards de dirhams (MMDH).

Cette évolution couvre une hausse des crédits accordés à l'habitat de 8,1% et une légère diminution des crédits accordés à la promotion immobilière de 0,8%.

Dans le cadre du fonds de garantie FOGARIM, le montant total des crédits octroyés a atteint, à fin septembre 2013, environ 1.450 millions de dirhams (MDH) pour un total de 8.577 bénéficiaires.

Concernant le fonds FOGALOGE, le montant des prêts attribués s'est établi à 827 MDH en faveur de 2.844 bénéficiaires.

La demande intérieure se serait bien tenue en 2013

 

La demande intérieure se serait bien tenue en 2013, en ligne avec l'évolution positive des recettes de la TVA intérieure avant remboursements, indique la Direction des Etudes et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l'Economie et des finances.

La consommation des ménages, principal levier de la croissance économique nationale, aurait tiré profit, d'une part, de la relative maîtrise de l'inflation (+2,2% pour l'IPC à fin septembre 2013), et d'autre part de la bonne tenue des revenus, en rapport, notamment, avec les effets positifs de la bonne campagne agricole, avec l'amélioration de la situation du marché de travail (création de 34.000 postes d'emploi rémunérés au troisième trimestres 2013 ), précise la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de novembre.

La consommation a également profité de la progression toujours positive de l'encours des crédits à la consommation (+2% en glissement annuel à fin septembre 2013) et avec l'évolution positive des transferts des MRE (+0,5% à fin octobre 2013), ajoute la même source.

Par ailleurs, la bonne tenue des recettes des IDE (+19,4% à 31,9 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2013), des émissions au titre de l'investissement du budget de l'Etat (+7,8% à 32,2 MMDH à fin septembre 2013) et des importations des biens d'équipement (+5,3% à fin octobre 2013), conjuguée à la reprise des crédits à l'équipement (+0,3% à près de 136,1 MMDH à fin septembre 2013) augurent d'un maintien de l'effort d'investissement en 2013.

Pour les échanges extérieurs, le déficit commercial a poursuivi son allégement au terme des dix premiers mois de 2013, s'établissant à 163,6 MMDH, en atténuation de 3,2% en glissement annuel.

Au niveau des autres flux financiers, les recettes voyages ont affiché une hausse de 1,5% par rapport à fin octobre 2012 pour s'établir à 49,4 MMDH.

Pour leur part, les transferts des MRE ont augmenté de 0,5% pour se chiffrer à près de 50 MMDH. Au niveau des investissements directs étrangers, les recettes ont progressé de 19,4% pour générer près de 31,9 MMDH.

(Avec MAP)

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Communication financière au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.