37% des femmes de la région arabe ont été victimes de violence en 2013

Le taux de prévalence de la Violence fondée sur le Genre (VFG) est de 37% dans la région arabe en 2013, plaçant ainsi cette région au deuxième rang mondial suivi de près de l'Asie du Sud-Est avec 37,7%.  

37% des femmes de la région arabe ont été victimes de violence en 2013

Le 29 novembre 2013 à 15h35

Modifié 29 novembre 2013 à 15h35

Le taux de prévalence de la Violence fondée sur le Genre (VFG) est de 37% dans la région arabe en 2013, plaçant ainsi cette région au deuxième rang mondial suivi de près de l'Asie du Sud-Est avec 37,7%.  

Selon des données rendues publiques à l'occasion du lancement, jeudi 28 novembre, de la stratégie régionale pour la prévention et la réponse à la VFG dans la région arabe pour la période 2014-2017, parmi les formes de VFG dans la région arabe figurent la violence domestique, le mariage précoce, la mutilation génitale féminine/excision, le trafic, le viol, l'esclavage sexuel, la prostitution forcée et les soi-disant "crimes d'honneur".

Dans la région arabe, une fille sur sept se marie avant ses 18 ans et les familles qui marient leurs filles à un si jeune âge croient que ce mariage est dans l'intérêt des filles, ignorant qu'ils violent les droits humains dont doivent jouir ces filles.

La stratégie régionale dresse un tableau sur les principales causes de la VFG dans la région à savoir les inégalités entre les sexes, l'augmentation du taux d'analphabétisme auprès de la gent féminine et la baisse du taux de participation de la main-d'oeuvre féminine à la production de biens et services en comparaison avec les autres parties du monde ainsi que la faible participation des femmes à la vie économique et politique.

Cette stratégie jette la lumière sur les attitudes discriminatoires et des pratiques traditionnelles néfastes au sein de la famille et sur les changements politiques dans la région, le manque de l'engagement politique et du cadre juridique et le rareté des informations et données.

La stratégie vise notamment à permettre aux femmes et filles de la région arabe surtout les catégories démunies de jouir de leur droit en matière de santé sexuelle et productive ainsi que pouvoir bénéficier d'un environnement sans violence.

Elle s'articule autour de quatre axes à savoir renforcer les normes, les attitudes et les comportements sociaux positifs au niveau communautaire, renforcer les capacités nationales pour fournir des services complets, renforcer les capacités nationales pour lutter stratégiquement contre la VFG et renforcer la volonté politique et la capacité juridique pour prévenir et répondre à la VFG.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post Conseil d’Administration du 24 mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.