Algérie-Tunisie: l’étrange phrase de Abdelmalek Sellal

Le 7 décembre 2013 à 19h14

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Le président tunisien Moncef Marzouki a pris part au sommet Françafrique qui vient de se tenir à Paris. A cette occasion, il a rencontré le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal.

Selon des journaux tunisiens, dans une déclaration, à l'issue de l'entretien, Sellal a réaffirmé la disposition de l'Algérie à soutenir la transition démocratique en Tunisie et les solutions consensuelles, «sans pour autant interférer dans les affaires tunisiennes». «J'ai affirmé au président Marzouki que l'Algérie est disposée à soutenir la Tunisie, et est ouverte à toute solution à laquelle aboutira le dialogue national en Tunisie», a déclaré Sellal. Ah bon, cela aurait pu être le contraire? Une petite phrase qui dit le contraire de ce qu'elle prétend et qui montre bien que l'Algérie se sent concernée.

La Presse de Tunisie, quotidien de référence, s'inquiétait récemment des ingérences algériennes dans la vie politique tunisienne. Depuis septembre, les deux leaders des deux principaux partis politiques se sont rendus à dux reprises chez Bouteflika pour des discussions dont la teneur n'a pas été révélée. Une situation qui rappelle le comportement des factions libanaises à l'égard de la Syrie.

 


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Communication financière au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.