Lancement officiel des « bureaux des étrangers »

Le 2 janvier 2014 à 15h30

Modifié 2 janvier 2014 à 15h30

Les "bureaux des étrangers" ont été lancé jeudi 2 janvier au niveau de toutes les provinces et préfectures du Maroc pour recevoir les demandes de régularisation de la situation des immigrés en séjour irrégulier.

Dans une déclaration à la presse, le ministre de l'Intérieur, Charki Draiss, a indiqué que les immigrés en situation irrégulière au Maroc serait au nombre de 25.000 à 30.000, venant d'Afrique et d'autres coins du monde, notamment de pays asiatiques, relevant que l'opération en cours permettra de connaitre le chiffre exacte de ces immigrés établis au Royaume, comme elle aidera ces derniers à vivre dans de meilleures conditions socio-économiques.

De son côté, le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, a souligné que deux mois après l'initiative royale pour l'élaboration d'une nouvelle politique migratoire, une grande opération de sensibilisation et de formation a été menée en ce sens, aux côtés des efforts déployés pour doter les bureaux de moyens humains et matériels adéquats au niveau des différentes provinces et préfectures, afin de traduire dans les faits cette nouvelle vision humaniste.

Par ailleurs, le secrétaire général de l'Organisation démocratique des travailleurs immigrés au Maroc, Marcel Amiyeto, a affirmé que plus de 250 immigrés sont présents pour la première journée de cette opération de régularisation des immigrés en séjour irrégulier qui leur permettra de participer pleinement dans la vie économique, sociale, culturelle et politique.

Après avoir appelé tous les immigrés concernés à saisir les bureaux des étrangers pour régulariser leur situation, Amiyeto a relevé que les immigrés ont certes des droits, mais ils ont également des devoirs et des obligations à respecter vis-à-vis du pays d'accueil.

Lancée ce jeudi, cette opération, qui se poursuivra jusqu'au 31 décembre 2014, concerne les étrangers conjoints de ressortissants marocains justifiant d'au moins 2 ans de vie commune, les étrangers conjoints d'autres étrangers en résidence régulière au Maroc et justifiant d'au moins 4 ans de vie commune, les enfants issus des deux cas susvisés, les étrangers disposant de contrats de travail effectifs d'au moins 2 ans, les étrangers justifiant de 5 ans de résidence continue au Maroc, et des étrangers atteints de maladies graves et se trouvant sur le territoire national avant le 31 décembre 2013.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc, communication trimestrielle T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.