Froid polaire record aux Etats-Unis, jusqu’à -50°C attendu

Des millions d'Américains se préparaient lundi à affronter un froid record à New York, dans le nord-est et dans le centre des Etats-Unis où une nouvelle baisse des températures ressenties, jusqu'à -50°C, est attendue cette semaine.  

Froid polaire record aux Etats-Unis, jusqu’à -50°C attendu

Le 6 janvier 2014 à 10h22

Modifié 6 janvier 2014 à 10h22

Des millions d'Américains se préparaient lundi à affronter un froid record à New York, dans le nord-est et dans le centre des Etats-Unis où une nouvelle baisse des températures ressenties, jusqu'à -50°C, est attendue cette semaine.  

Cette vague de froid polaire, inédite depuis 20 ans, accompagné de neige et de pluies verglaçantes, a fait une dizaine de morts en moins d'une semaine. Parti du nord des Etats-Unis et du Canada voisin, il s'est étendu au Midwest et menace même des régions plus au sud traditionnellement épargnées comme le Tennessee et l'Alabama. Des chutes de neige étaient attendues lundi du Missouri à la région des Grands Lacs, selon les services météo américains. « Les températures les plus froides en presque 20 ans vont toucher le nord et le centre des Etats-Unis en suivant un front de froid arctique », précisent-ils sur leur site internet: « Combinées à des vents en rafales, ces températures vont tomber en ressenti à des niveaux potentiellement mortels, aussi bas que -51°C par endroits ».

A ces températures, des lésions graves de la peau surviennent après quelques minutes d'exposition seulement, ont rappelé les autorités, qui ont multiplié les appels à la prudence. La population a été mise en garde contre les risques de voitures bloquées et de routes gelées en raison d'éclatement de canalisations d'eau sous l'effet du gel, et dans plusieurs villes les habitants ont été invités à rester chez eux et à faire des réserves de nourriture. Des milliers de vols ont été retardés ou annulés comme à l'aéroport international O'Hare de Chicago, l'un des plus fréquentés, ou à New York dimanche. Selon le site spécialisé flightaware.com, plus de 4.200 vols en direction ou au départ des Etats-Unis ont enregistré des retards dimanche.

A New York, l'aéroport John F. Kennedy a été fermé pendant deux heures dimanche matin après la sortie de piste d'un avion qui avait dérapé en raison des pluies verglaçantes et de la neige. Dans le Colorado, un Etat situé à la limite de la zone touchée par la vague de froid, un avion d'affaires transportant trois personnes s'est écrasé à la mi-journée à l'atterrissage sur l'aéroport d'Aspen, faisant un mort.

Le pire reste à venir

Parmi la dizaine de morts à déplorer, celle d'un ouvrier employé au salage des routes vendredi écrasé par un monticule de sel de 30 mètres dans la région de Philadelphie, et une femme de 71 ans souffrant de la maladie d'Alzheimer, morte de froid après s'être égarée dans l'Etat de New York.

Le pire reste pourtant à venir et plusieurs dizaines de records de froid – remontant pour certains à 20 ou 30 ans – pourraient être battus d'ici mardi, dans le nord et le nord-est des Etats-Unis, mais aussi dans certaines parties du sud-est. Il devrait faire plus froid à Atlanta, la grande ville du Sud située à 1.200 km au sud de Chicago, qu'à Anchorage, la plus grande ville de l'Alaska, a noté la chaîne CNN.

Le gouverneur de l'Illinois Pat Quinn a décrit la tempête qui s'est abattue sur le pays comme « un record pour le livre des records », ajoutant qu'il fallait s'assurer que « tout le monde est à l'abri ». Le Canada se préparait lui aussi à affronter des températures glaciales -jusqu'à -17°C à Toronto mardi – et des chutes de neige allant jusqu'à 25 cm étaient annoncées près de la 4e ville d'Amérique du Nord.

(Avec AFP) 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc, communication trimestrielle T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.