Boussaid : la réforme fiscale a coûté à l’Etat 2,5 MMDH en 2014

Le 3 juin 2014 à 12h44

Modifié 3 juin 2014 à 12h44

Simplification des procédures, classification des assujettis, accélération du rythme de traitement des réclamations, modernisation et développement des systèmes informatiques, les mesures pour la réforme du secteur fiscal ont coûté 2,5 milliards de DH selon le ministre de l'Economie et des finances, Mohammed Boussaid.

Le ministre, qui s'exprimait lundi à Rabat à l'ouverture d'une rencontre de consultation entre la commission des finances au Parlement et le ministère de l'Economie et des finances autour des assises nationales sur la fiscalité, a souligné que depuis le début de l'année en cours, les recettes de la TVA ont reculé de 1 MMDH, ajoutant que les réformes engagées par le gouvernement ont permis d'éviter une hausse de 7% de cette taxe.

M. Boussaid a, par ailleurs, précisé que les recettes fiscales peuvent reculer de 600 à 700 MDH, précisant que la réforme a concerné au premier lieu la révision de ces ressources et la réforme de la TVA.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post Conseil d’Administration « Indicateurs Financiers S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.