Près de 50 policiers blessés à Sebta suite aux échauffourées au poste frontière

Le 15 juillet 2014 à 15h46

Modifié 15 juillet 2014 à 15h46

Selon le dernier bilan exposé par l'agence de presse espagnole Europa Press, les troubles qui ont agité le poste frontière de Tarajal à Sebta ce mardi 15 juillet se sont soldés par 28 policiers espagnols blessés, dont deux grièvement, et près d'une vingtaine de blessés du côté des autorités marocaines également. Ce mercredi, les services de sécurité et la police des frontières ont renforcé leurs dispositifs afin de prévenir de nouveaux débordements.

 

 

Tout a commencé lorsque 3.000 porteurs marocains ont tenté de passer en force du Maroc vers Sebta, ce qui a entraîné la fermeture de la frontière une partie de la journée. La protestation est liée à l’élévation du niveau de contrôle à la frontière décidée par le Maroc. Le royaume craint en effet depuis la fin de semaine dernière une attaque terroriste et veut mieux filtrer le passage de marchandise en provenance du territoire espagnol.

En début de journée, les autorités des deux pays ont ouvert et fermé de façon intermittente la frontière, causant une accumulation du nombre de personnes souhaitant passer.

C’est alors que la situation a dégénéré, les porteurs laçant divers projectiles – pierres, cadenas, bouteilles – du côté espagnol, blessant une vingtaine de policiers.


 

A lire aussi


Guelmim : l’épopée politique des familles sahraouies (I)

REPORTAGE. Si la bataille politique, à l’occasion des échéances électorales, est particulièrement endiablée dans les régions du sud, avec des alliances d'intérêts entre familles puissantes et influentes, la ville de Guelmim surnommée la porte du désert ne déroge pas à cette règle. D’où les familles sahraouies puisent-elles leur légitimité, leur force et leur influence ? Comment se dessine la cartographie politique dans la province de Guelmim ? Quelles familles sont toujours dans la course et lesquelles sont hors circuit ?

Transformation numérique : étude pour la mise en place des Agences urbaines numériques 2.0

La Direction de l'urbanisme, relevant du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, lance un appel d'offres. L’étude couvrira l’ensemble des aspects liés à la transformation numérique des Agences urbaines du royaume, de la Direction de l’urbanisme, ainsi que de la Direction des ressources humaines et des moyens généraux du ministère. L'étude prévoit également la mise en place d’un système de veille urbaine.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc Indicateurs trimestriels au 30 Juin 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.