L’Arab Bank visée par un important procès à New York

L’Arab Bank, une des principales banques privées arabes dont le siège se trouve à Amman doit faire face à partir de ce lundi 11 août à un long procès devant les tribunaux new yorkais. L’Arab Bank est accusée par un groupe de citoyens américains de financer le terrorisme notamment à travers des transactions en faveur d’ONG qui auraient financé de manière indirecte le Hezbollah à travers la Al-Shahid Foundation et le Hamas et le Jihad islamique palestinien à travers le Saudi Committee. Fondée à Jérusalem en 1930 par une famille palestinienne, l’Arab Bank a déménagé son siège à Amman en 1948 au lendemain de la création de l’Etat d’Israël. Elle fut la première banque arabe privée à s’installer en Suisse, à Zürich, en 1962 et a ouvert un bureau à Manhattan en 1983. L’Arab Bank est présente au Maroc avec des agences à Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir, Tanger et Meknès. Le gouvernement jordanien a averti Washington des risques de déstabilisation économique que les conséquences de ce procès pouvaient présenter pour l’économie du pays. (J. A.)

L’Arab Bank visée par un important procès à New York

Le 11 août 2014 à 10h39

Modifié 11 août 2014 à 10h39

L’Arab Bank, une des principales banques privées arabes dont le siège se trouve à Amman doit faire face à partir de ce lundi 11 août à un long procès devant les tribunaux new yorkais. L’Arab Bank est accusée par un groupe de citoyens américains de financer le terrorisme notamment à travers des transactions en faveur d’ONG qui auraient financé de manière indirecte le Hezbollah à travers la Al-Shahid Foundation et le Hamas et le Jihad islamique palestinien à travers le Saudi Committee. Fondée à Jérusalem en 1930 par une famille palestinienne, l’Arab Bank a déménagé son siège à Amman en 1948 au lendemain de la création de l’Etat d’Israël. Elle fut la première banque arabe privée à s’installer en Suisse, à Zürich, en 1962 et a ouvert un bureau à Manhattan en 1983. L’Arab Bank est présente au Maroc avec des agences à Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir, Tanger et Meknès. Le gouvernement jordanien a averti Washington des risques de déstabilisation économique que les conséquences de ce procès pouvaient présenter pour l’économie du pays. (J. A.)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata – principaux indicateurs financiers de l’exercice 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.