Classement Shanghai des universités, le Maroc toujours absent

L'université Jiaotong de Shanghai dresse pour la 11e année consécutive son classement des 500 meilleurs établissements au monde. Alors que la suprématie des universités américaines demeure intacte, la progression de la Chine se confirme, tout comme l’absence du Maroc.  

Classement Shanghai des universités, le Maroc toujours absent

Le 18 août 2014 à 16h45

Modifié 11 avril 2021 à 2h36

L'université Jiaotong de Shanghai dresse pour la 11e année consécutive son classement des 500 meilleurs établissements au monde. Alors que la suprématie des universités américaines demeure intacte, la progression de la Chine se confirme, tout comme l’absence du Maroc.  

Comme en 2013, la tête du classement Shangai des universités est dominée par l’indéboulonnable quatuor américain Harvard, Stanford, le MIT et Berkeley. Autre preuve de l’indéniable suprématie américaine, le pays de l’Oncle Sam est de loin le pays le plus représenté avec 146 universités et occupe seize des vingt premières places, contre 3 pour la Grande Bretagne (Cambridge à la 5e place, Oxford à la 10e, University College of London à la 20e) et une pour la Suisse (Institut fédéral de technologie de Zurich à la 19e).

De son côté, la Chine continue sa belle progression avec 44 universités dans le top 500 et dépasse même la grande Allemagne (39).  

Avec 21 établissements, la France gagne une place par rapport à l’édition 2013 et occupe de nouveau la 6e place. Sur ses 21 établissements, 4 figurent dans le top 100: université Pierre et Marie Curie (35e), Paris Sud Orsay (42e), l'Ecole normale supérieure (67e) et l'université de Strasbourg (95e).

Comme à l’accoutumée, l’Afrique est sous-représentée. En effet, seulement deux pays sont présents dans l’édition 2014 : l’Afrique du Sud avec trois Universités et l’Égypte avec la célèbre Université du Caire. Faut-il rappeler que depuis la création du classement Shanghai en 2003, aucune université marocaine n’y a jamais figuré ?

Pour ce qui est de la méthodologie, le classement prend en compte plusieurs critères pour distinguer les 17.000 établissements répertoriés dans le monde: le nombre de prix Nobel remportés par les anciens élèves, le nombre de publications ou encore la dimension de l'institution.

Toutefois, comme le rappelle l’AFP, il ne prend pas en compte la qualité de l'enseignement dispensé, l'insertion professionnelle des élèves ou encore l'accueil d'étudiants étrangers. A noter que l’Union européenne a crée en mai son premier classement, U-Multirank, afin de concurrencer le classement Shanghai.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco : Avis de convocation

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.