Réenchanter la politique, le pari de l’association Racines

A l'approche des élections communales, des acteurs associatifs essaient de réconcilier les Marocains avec les urnes. Le théâtre, le documentaire et la bande-dessinée sont appelés à la rescousse.  

Réenchanter la politique, le pari de l’association Racines

Le 9 septembre 2014 à 18h16

Modifié 9 septembre 2014 à 18h16

A l'approche des élections communales, des acteurs associatifs essaient de réconcilier les Marocains avec les urnes. Le théâtre, le documentaire et la bande-dessinée sont appelés à la rescousse.  

Sensibiliser les citoyens aux enjeux du vote lors des élections communales de 2015. C'est le défi que veut relever l'association Racines qui regroupe des  activistes culturels.

De la mi-décembre 2014 à la mi-février 2015, à raison d'une journée par semaine, ces derniers poseront leurs bagages dans huit régions du Maroc pour expliquer aux citoyens que le "vote est un droit, un devoir et un pouvoir", égrène Aadel Essaadani, président de l'association Racines. "Nous voulons augmenter le degré d'exigence des citoyens, seul moyen pour qu'ils réclament en retour plus d'honnêteté de la part de leurs élus", poursuit-il. 

Tout ceci, sans grands discours pontifiants, mais grâce notamment au théâtre. "Nous aborderons sur les planches des thèmes comme les devoirs du citoyen et des élus ainsi que la corruption lors des élections. Pour cela, nous allons utiliser les techniques du théâtre forum qui pousse le public  à interagir avec les acteurs. De spectateurs, ils deviennent spect-acteurs ", explique Hosni Almoukhliss, directeur artistique du théâtre de l'Opprimé, compagnie rôdée à ce type d'actions. 

Lors de ses journées de sensibilisation, l'association Racines projettera aussi  le documentaire Le Vote, oeuvre de Simohammed Fettaka traitant des élections communales à Tanger en 2009. "Cette oeuvre souligne combien les campagnes électorales ressemblent plus à une bataille de chiffonniers au son du bendir qu'à un combat d'idées. C'est un pavé que l'on jette dans la mare pour faire réagir les gens présents", nous explique Aadel Saadani. 

En parallèle, des bandes dessinées reprenant les thématiques traitées sur scène seront distribuées. "C'est un outil pédagogique très efficace auprès des jeunes, population que nous visons en particulier", nous précise Aadel Essaadani. Toutes ces initiatives sont nées d'un partenariat avec la Fondation Heinrich Böll qui, dans son plan d'action au Maroc, a inclus  un volet "démocratisation" s'appuyant sur la société civile.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.