La centrale thermique géante de Safi a bouclé son financement de 23 MMDH

La nouvelle centrale au charbon propre construite par Safiec a réuni son tour de table. La coopération japonaise joue un rôle important, aux côté des banques nationales et internationales, et des institutions financières. Elle produira 25% de la demande nationale.  

La centrale thermique géante de Safi a bouclé son financement de 23 MMDH

Le 18 septembre 2014 à 12h26

Modifié 11 avril 2021 à 2h36

La nouvelle centrale au charbon propre construite par Safiec a réuni son tour de table. La coopération japonaise joue un rôle important, aux côté des banques nationales et internationales, et des institutions financières. Elle produira 25% de la demande nationale.  

Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a présidé, mercredi à Rabat, la cérémonie de signature des documents relatifs aux contrats d'investissement concernant le projet de la centrale thermique de Safi pour un coût global de 2,6 MM de dollars (environ 23 MMDH).

Cette centrale, la plus grande au Maroc, assurera une production annuelle couvrant environ 25% de la demande nationale en électricité d'ici 2018, pour une puissance globale d'environ 1.386 MW.

La centrale sera dotée de technologies de pointe, utilisées pour la première fois en Afrique et qui respectent les normes environnementales internationales de plus en plus strictes en matière d'utilisation de charbon propre et de contrôle des émissions.

Ce projet sera financé par un groupement de banques nationales et internationales du Japon, de France et de Grande-Bretagne, précise un communiqué du département du Chef du gouvernement.

La Banque Japonaise pour la Coopération Internationale (JBIC) financera le projet à hauteur de 900 M de dollars alors que les banques internationales soutenues par le Japon contribueront à hauteur de 485 M de dollars, ajoute la même source. Les institutions financières japonaises apportent 67% du financement de ce projet.
La centrale sera également financée par les banques nationales (500 M de dollars, dont Attijariwafa bank et Banque Centrale Populaire), la Banque islamique pour le développement (69 M de dollars), des banques internationales (100 M de dollars) et d'autres investisseurs (535 M de dollars).

La construction et l'exploitation de la centrale seront assurés par la société marocaine Safi Energy Compagny (Safiec), détenue par le consortium Nareva Holding (Maroc), GDF Suez (France) et Mitsui&Co (Japon), retenu à l'issue d'un processus d'appel d'offres international. En août 2013, Safiec a conclu un accord avec Daewoo pour la construction de la centrale.

Intervenant au début de cette cérémonie, M. Benkirane a relevé que le projet de la centrale thermique de Safi s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du programme gouvernemental visant à renforcer les capacités de production de l'électricité et répondre aux besoins croissants pour l'électricité produite par le secteur privé.
Il a en outre félicité l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) et la Safiec pour leurs efforts et pour la confiance dont jouit ce projet auprès des investisseurs à la suite du processus de restructuration institutionnelle, opérationnelle et financière de l'ONEE.

M. Benkirane a également réitéré la détermination du gouvernement à poursuivre les réformes structurelles susceptibles de promouvoir l'investissement, améliorer le climat des affaires, rétablir les équilibres financiers de l'économie nationale et, partant, réaliser la prospérité et réduire les disparités sociales.

La centrale, qui sera finalisée au cours du premier semestre 2018, aura un impact positif au niveau national et local en termes d'alimentation en électricité, de transfert de technologie et de création d'emplois.

En effet, ce projet permettra la création de 400 emplois directs et 700 indirects pendant la phase d'exploitation et 3.200 emplois durant la phase de réalisation.

Les documents des contrats d'investissement ont été signés par les directeurs généraux de l'ONEE et de Safiec, des responsables de banques nationales et internationales et les représentants des compagnies participant au projet.

La cérémonie de signature s'est déroulée en présence de membres du gouvernement, des ambassadeurs de France, du Japon et de la Corée du sud accrédités au Maroc et d'autres personnalités.

Selon Abdelkader Amara, le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, le lancement de la station thermique de Safi affirme la confiance des investisseurs internationaux dans l'économie nationale. Il s’agit de l'investissement étranger le plus important en son genre au Maroc, a-t-il souligné.

La réalisation d'un grand projet de ce genre "nous aidera à assurer la demande croissante d'énergie dans l'avenir et à faire face à son augmentation annuelle qui atteint jusqu'à 6%" a-t-il affirmé.

(Avec MAP)


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Comptes et Résultats S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.