Le Maroc rejette la décision des Pays-Bas de dénoncer la Convention de sécurité sociale

Le Maroc rejette la décision des Pays-Bas de dénoncer la Convention de sécurité sociale

Le 10 octobre 2014 à 15h31

Modifié 10 octobre 2014 à 15h31

A la suite des informations parues dans la presse néerlandaise selon lesquelles le gouvernement des Pays-Bas envisage de dénoncer la Convention générale de sécurité sociale conclue avec le Maroc en 1972, Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la coopération a eu, vendredi, des entretiens téléphoniques respectivement avec Frans Timmermans, ministre des Affaire étrangères et Lodewijk Frans Asscher, vice-premier ministre et ministre néerlandais des Affaires sociales et de l'Emploi auxquels il a fait part de la déception profonde du gouvernement du Maroc et de son rejet total de cette décision aussi bien dans la forme que dans le fond.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération ajoute que M. Mezouar a regretté, lors de ces entretiens, que cette décision soit prise de façon unilatérale, sans concertation aucune avec les autorités marocaines concernées et sans qu'elle leur soit dument notifiée par les voies appropriées.

Il a déploré qu'une telle décision soit intervenue à un moment où les relations bilatérales connaissent une évolution positive et sont marquées par une volonté de les développer aux niveaux politique, économique, culturel et humain, précise la même source.

Le Maroc s'étonne que le choix du gouvernement des Pays-Bas se soit porté sur la dénonciation de la Convention, là où la densité et l'ancienneté des relations entre les deux royaumes auraient plaidé non pas pour l'option de la rupture mais pour une démarche de responsabilité et de dialogue.

Cette décision de dénonciation, au demeurant rare dans les relations internationales et sans précédent dans nos relations bilatérales, est perçue par les autorités et les forces vives marocaines comme un acte inamical, indique la même source.

Le Maroc est résolument déterminé à protéger les acquis et à défendre les intérêts de la communauté marocaine résidente aux Pays-Bas et mobilisera tous les moyens à cette fin.

Il espère que les Pays-Bas reconsidéreront cette décision qui ne saurait rester sans conséquences sur les relations bilatérales, et reprendront la voie du dialogue et de la discussion pour trouver une solution satisfaisante pour les deux parties.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Afric Industries: Indicateurs trimestriels,1er trimestre de l’année 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.