Prix du pain: une réunion du comité ministériel prévue dans 2 jours

Le 16 octobre 2014 à 10h38

Modifié 16 octobre 2014 à 10h38

Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a annoncé mercredi 15 octobre lors d'une rencontre avec la presse à Rabat qu'aucune augmentation du prix du pain subventionné ne peut avoir lieu sans l'accord du gouvernement. Il a aussi indiqué qu'une réunion du Chef du gouvernement avec un comité ministériel est prévue dans les deux jours à venir.

En réponse à la décision des boulangers de revoir à la hausse le prix du pain, le ministre a expliqué que la loi sur la liberté des prix et de la concurrence stipule que les prix sont fixés par chaque opérateur privé et dans le respect de la concurrence loyale, et que le même texte prohibe aussi les pratiques et actions concertées ou coalitions expresses ou tacites pour augmenter les prix et porter atteinte aux mécanismes et règles du marché et de la concurrence, notant à ce propos que le gouvernement va appliquer la loi avec rigueur.

M. El Ouafa s'est interrogé sur l'attachement de ceux qui revendiquent la hausse du prix du pain préparé à base de la farine subventionnée à continuer à fabriquer ce genre de produit si les prix actuels ne leur conviennent pas, ajoutant que rien ne les y oblige.

Le ministre a relevé que les autorités publiques n'interviennent pas dans les autres produits des boulangeries (à l'exception du pain à base de la farine subventionnée).

Il a également tenu à préciser que la fabrication de produits bénéficiant d'une subvention impose des obligations, et donc aucune décision ne peut être prise de manière unilatérale concernant les prix de vente de ces produits.

Cette rencontre avec la presse, consacrée initialement aux nouveaux prix des produits pétroliers et au contrat programme liant le gouvernement et l'ONEE, a été l'occasion pour fournir des données concernant la farine subventionnée.

Ainsi, il a été souligné notamment que le quota annuel de la farine subventionnée a atteint en 2014 un total de 8,6 millions de quintaux, soit la même quantité que l'année précédente.

Il ressort aussi des données que les coûts de compensation destinés à la subvention du blé importé orienté pour la production de la farine de luxe se sont chiffrés en 2013 à 991 millions de DH, alors que la valeur de la subvention de la farine nationale subventionnée (la différence entre le prix fixé et le coût) était de 1,341 milliard de DH en 2013.

En comptabilisant tous les frais (transport du blé dur, les frais de stockage,…) le montant global de la subvention au titre de l'année 2013 s'élève à 2,88 milliards de DH.

A lire aussi


Guelmim : l’épopée politique des familles sahraouies (I)

REPORTAGE. Si la bataille politique, à l’occasion des échéances électorales, est particulièrement endiablée dans les régions du sud, avec des alliances d'intérêts entre familles puissantes et influentes, la ville de Guelmim surnommée la porte du désert ne déroge pas à cette règle. D’où les familles sahraouies puisent-elles leur légitimité, leur force et leur influence ? Comment se dessine la cartographie politique dans la province de Guelmim ? Quelles familles sont toujours dans la course et lesquelles sont hors circuit ?

Transformation numérique : étude pour la mise en place des Agences urbaines numériques 2.0

La Direction de l'urbanisme, relevant du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, lance un appel d'offres. L’étude couvrira l’ensemble des aspects liés à la transformation numérique des Agences urbaines du royaume, de la Direction de l’urbanisme, ainsi que de la Direction des ressources humaines et des moyens généraux du ministère. L'étude prévoit également la mise en place d’un système de veille urbaine.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Résultats annuels au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.