220 MDH pour cartographier le sous-sol du Maroc

Abdelkader Amara a présenté la feuille de route pour le développement de la cartographie géologique et géothématique d’ici 2025. Le Maroc disposera alors d’informations essentielles pour l’aménagement du territoire et le secteur minier.

220 MDH pour cartographier le sous-sol du Maroc

Le 13 mai 2015 à 13h36

Modifié 13 mai 2015 à 13h36

Abdelkader Amara a présenté la feuille de route pour le développement de la cartographie géologique et géothématique d’ici 2025. Le Maroc disposera alors d’informations essentielles pour l’aménagement du territoire et le secteur minier.

« L’infrastructure géologique est nécessaire pour la construction des ouvrages d’art, notamment les routes, les ponts, les tunnels et les barrages et pour l’aménagement du territoire car aucune construction ne peut se faire sans une étude préalable du sol », a affirmé le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l'environnement Abdelkader Amara le 12 mai à Rabat, selon la MAP.

M. Amara indique également que cette initiative permet la prévention des risques et des catastrophes naturelles, de même qu’elle rend possible la recherche et l’exploitation de l’eau, de la faune et de la flore. Avec la réintégration de la direction de la géologie au sein du ministère, le projet de mise en place d’une feuille de route nationale constitue un des objectifs prioritaires définis par le ministre.

Le Maroc vient d’intégrer pour la première fois le classement mondial annuel « The 2014 Global Survey of Mining Companies » qui liste les pays les plus attractifs pour les investissements miniers. Le royaume y occupe le 4ème rang à l’échelle africaine et le 40ème rang au niveau mondial. Il devient donc impératif de maintenir ce positionnement et c’est également dans ce contexte que le projet d’une feuille de route s’inscrit. « L’attractivité géologique de notre pays constitue l’un des critères d’évaluation dans ce classement », explique le ministre.

Dans le secteur minier, cette feuille de route cible les zones jugées prometteuses et de faible infrastructure géologique et géothématique, qui seront ainsi couvertes en cartes géologiques et géophysiques :

-La zone CADETAF qui comprend Tafilalet et Figuig sera couverte à 100%,

-La Meseta Orientale à 86%,

-Le Massif du Maroc Central à 100% en cartes géologiques et géophysiques et à 78% en cartes géochimiques,

-La zone des Mauritanides à 100%.

Outre les zones minières, la feuille de route concernera aussi les Provinces du Sud, au niveau du bassin de Laâyoune-Dakhla.

Abdelkader Amara prévoit un budget total de 220 MDH avec une moyenne annuelle d’environ 18 MDH. Le projet mobilisera des ressources internes et externes et conçoit l’informatisation des données géoscientifiques ainsi que le développement d’une base de données.

Celle-ci sera exploitée à travers un système d’information géographique (SIG), en plus d’un géo-portail de la géologie qui sera mis en place, à destination du public et des opérateurs intéressés par la géo-information.

A l’issue de cette journée de lancement, M. Amara a signé une convention de partenariat avec le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres Lahcen Daoudi avec pour but de développer la recherche en matière de géologie et de géothématique.

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l'environnement a également signé avec l’Ambassadeur de la Chine au Maroc un « Acte de remise-réception » des cartes géochimiques dans le cadre de la coopération bilatérale au profit de la direction de la géologie.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

BMCI : Emission obligataire subordonnée – Communication sur le taux de référence révisable annuellement

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.