Baccalauréat: fuites et perturbations, le ministère réagit

Situation d'urgence dans les lycées relevant de l'Académie de Casablanca, à cause d'une fuite, confirmée par des sources non officielles. Le ministère essaie de rassurer et de reprendre la situation en matin.

Baccalauréat: fuites et perturbations, le ministère réagit

Le 10 juin 2015 à 12h16

Modifié 11 avril 2021 à 1h03

Situation d'urgence dans les lycées relevant de l'Académie de Casablanca, à cause d'une fuite, confirmée par des sources non officielles. Le ministère essaie de rassurer et de reprendre la situation en matin.

En milieu de journée, mercredi 10 juin, il apparaissait clairement que les épreuves du baccalauréat, en tous les cas pour ce qui concerne l'Académie de Casablanca, ne se déroulent pas dans la sérénité.

Ce sont des étudiants très perturbés qui ont quitté les lycées à midi pour reprendre à 15H00.

Perturbés, car ce mercredi matin, l'épreuve de matéhmatique, section Sciences expérimentales, avait bien fuité, plusieurs heures avant le déroulement de l'épreuve.

Des troubles ont été constatés dans un lycée de Lissasfa à Casablanca puis dans d'autres lycées.

Le ministère de l’Education nationale a ouvert une enquête pour vérifier le bien-fondé de ces rumeurs. En milieu de journée, il n'avait publié aucune confirmation officielle.

Cependant, dans un communiqué, il a tenté de rassure les élèves et les parents: "s’il s’avère que des fuites ont eu lieu, des mesures seront prises pour garantir l’égalité des chances et l’équité entre élèves". Ce qui signifie repasser l’épreuve.

La vidéo ci dessus montre la situation ce mercredi matin dans l'un des lycées de Casablanca. Il ne nous a pas été possible de vérifier de quel lycée il s'agit.

Une élève du lycée de Lissasfa contactée par Médias 24 nous affirme avoir vu de ses propres yeux l'épreuve ainsi que les corrections, et ce avant le début de l'épreuve.

Une page Facebook appelée Tasrib (Fuite, ci dessous) a publié mardi soir 9 juin, vers 23H00, deux pages de l'épreuve de mathématique. Selon une source au sein de l'Académie de Casablanca, contactée par Médias 24, l'épreuve diffusée par cette page est bien l'épreuve distribuée ce mercredi matin dans les lycées relevant de l'académie.

D'autres sources concordantes, mais non officielle, nous confirment également qu'il s'agit de la même épreuve.

Des mouvements de protestation de la part des élèves ont été constatés dans plusieurs lycées de la ville.

En milieu de journée, différentes pages sur les réseaux sociaux ont publié des sujets, présentés comme les épreuves de cette après midi, notamment pour la philosophie. Il est probable qu'il s'agit de fausses épreuves, l'objectif étant de contribuer à alimenter la rumeur et à déstabiliser les élèves.

Il y a néanmoins une situation d'urgence, avons nous constaté. En milieu de journée, le ministère était en train d'évaluer la situation.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ADDOHA : Visa de l’AMMC sur la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de billets de trésorerie

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD