Eric Laurent et Catherine Graciet: la lettre qui les accable

La chaîne française de télévision BFM TV, a diffusé samedi la lettre contractuelle signée par les deux journalistes, Eric Laurent et Catherine Graciet, mis en examen par la Justice française pour avoir tenté d'extorquer des fonds au Maroc.

Eric Laurent et Catherine Graciet: la lettre qui les accable

Le 29 août 2015 à 14h46

Modifié 11 avril 2021 à 2h37

La chaîne française de télévision BFM TV, a diffusé samedi la lettre contractuelle signée par les deux journalistes, Eric Laurent et Catherine Graciet, mis en examen par la Justice française pour avoir tenté d'extorquer des fonds au Maroc.

BFM TV s'est procuré en exclusivité ce document manuscrit, daté du 27 août 2015 et dans lequel les deux journalistes s'engagent à "ne plus rien écrire sur le Royaume du Maroc" et à "ne plus jamais s'exprimer publiquement sur ce pays directement ou indirectement ou par personnes interposées", "ni à faire quelques révélations (…) sur ce sujet".

Dans cette lettre, publiée sur le site internet de BFM TV, Eric Laurent et Catherine Graciet s'engagent également à "ne partager en aucune façon les documents et informations en (leur) possession avec qui que ce soit".

En échange de ces concessions, les deux journalistes attestent avoir perçu un acompte de 80.000 euros sur les deux millions d'euros qu'ils ont voulu extorquer au Maroc.

Eric Laurent et Catherine Graciet ont été mis en examen dans la nuit de vendredi à samedi pour "chantage" et "extorsion de fonds".

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : Situation au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune