Les pieds nickelés, la main dans le sac

Dans cette affaire de chantage à l’encontre du Souverain, la dernière thèse des avocats d’Éric Laurent et Catherine Graciet serait qu’ils sont tombés dans un piège tendu par les autorités marocaines.

Les pieds nickelés, la main dans le sac

Le 29 août 2015 à 11h41

Modifié 29 août 2015 à 11h41

Dans cette affaire de chantage à l’encontre du Souverain, la dernière thèse des avocats d’Éric Laurent et Catherine Graciet serait qu’ils sont tombés dans un piège tendu par les autorités marocaines.

Quel serait ce traquenard ?

Ils ont accepté une somme importante, empoché une avance rondelette, signé une renonciation à publier un ouvrage prétendument gênant pour le Maroc. Tout cela prouve que ces tristes sires n’attendaient qu’une occasion d’assurer leurs retraites.

S’ils ont sollicité le Maroc, ils sont corrompus. S’ils ont accepté une offre, c’est qu’ils ont été considérés, dès le départ, comme corruptibles.

Dans un cas comme dans l’autre, la faute leur incombe. 

Qu’ils soient metteurs en scène ou chorégraphes, ils ont dansé le ballet et cela jette un voile trouble sur les publications précédentes.

Une chose est sûre désormais nous avons plus à faire à une classe de mercenaires qu’à des porteurs de cartes de presse. 

Rien ne peut justifier leur attitude. Leur crédibilité est à jamais perdue.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SAHAM ASSURANCE: Indicateurs d’activité du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.