Le BCIJ révèle les détails de la cellule terroriste démantelée ce week-end

Les armes saisies auprès de la cellule terroriste de 5 membres démantelée récemment ont été introduites au Maroc depuis l'Algérie à travers les frontières de l'oriental, a indiqué lundi, Abdelhak El Khayam, directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ).

Le BCIJ révèle les détails de la cellule terroriste démantelée ce week-end

Le 14 septembre 2015 à 15h30

Modifié 14 septembre 2015 à 15h30

Les armes saisies auprès de la cellule terroriste de 5 membres démantelée récemment ont été introduites au Maroc depuis l'Algérie à travers les frontières de l'oriental, a indiqué lundi, Abdelhak El Khayam, directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ).

Lors du démantèlement de la cellule, dont trois membres ont été arrêtés dans une maison "sécurisée" à Essaouira, il a été procédé à la saisie de 4 pistolets automatiques (8 et 9 mm), un fusil mitrailleur, 7 bombes lacrymogènes, trois matraques électriques, des armes blanches en plus d'une importante quantité de munitions et de matières suspectes, a-t-il dit dans une conférence de presse au siège du BCIJ à Salé, tenue ce lundi 14 septembre.

La cellule terroriste, dont les membres (âgés de 20 à 39 ans) ont prêté allégeance à Daesh et s'est fait baptisée ''Jound Al Khilafa au Maroc'', se préparait à commettre des actes terroristes sur instructions de dirigeants de l'organisation terroriste avant de rejoindre ses rangs dans les zones de conflit en Syrie et en Irak, a-t-il dit, précisant que les appréhendés attendaient la visite d'un membre de l'organisation terroriste en provenance de Syrie pour les former à la fabrication d'explosifs et au maniement des armes.

L'expertise sur les produits suspects saisis lors de l'arrestation (des produits chimiques, dont le nitrate d'ammonium, du souffre et des composants électroniques et électrique) a démontré qu'ils entrent dans la composition des matières utilisées pour la confection de puissants explosifs, a-t-il expliqué.

Les membres de la cellule ont reçu des instructions de dirigeants de Daesh de commettre des actes terroristes sur le territoire du Royaume avant de rejoindre ses rangs dans la zone de conflit syro-irakienne, a-t-il dit, indiquant que ce fait révèle un changement dans la tactique de l'organisation terroriste qui jusqu'à présent cherchait à acheminer les nouvelles recrues en Irak et en Syrie pour les former dans ses camps avant de les redéployer dans leur pays d'origine pour commettre des actes terroristes.

Et de rappeler que le BCJI a réussi à démanteler 14 cellules terroristes depuis sa création en mars 2014.

Les mis en cause dans cette nouvelle affaire seront déférés devant la justice dès la fin de l'enquête qui se poursuit toujours sous la supervision du parquet général compétent.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : communiqué sur les résultats du premier semestre

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune