Manoeuvre ou décision? Chabat annonce sa démission de l’Istiqlal

Hamid Chabat va “présenter sa démission“ au cours du prochain conseil national de l’Istiqlal prévu pour le 17 octobre. C’est lui-même qui a annoncé cette nouvelle au cours d’une réunion du comité exécutif tenue vendredi soir à Rabat. 

Manoeuvre ou décision? Chabat annonce sa démission de l’Istiqlal

Le 19 septembre 2015 à 10h44

Modifié 19 septembre 2015 à 10h44

Hamid Chabat va “présenter sa démission“ au cours du prochain conseil national de l’Istiqlal prévu pour le 17 octobre. C’est lui-même qui a annoncé cette nouvelle au cours d’une réunion du comité exécutif tenue vendredi soir à Rabat. 

Chabat a expliqué qu’il le fera parce qu’il l’a promis. Il avait en effet anoncé que s’il était battu par le PJD, il quitterait le parti.

Cette annonce par Hamid Chabat est accueillie avec scepticisme par des membres du comité exécutif contactés par Médias 24. Le Conseil National, seul habilité à accepter cette démission ou à la refuser, est habilité également à déposer le secrétaire général s’il le juge utile.

Cette instance est entièrement contrôlé par l’appareil chabatien. Nos interlocuteurs craignent une mise en scène, une fausse sortie, un scénario où il ferait mine de démissionner et où ses 250 affidés se lèveraient comme un seul homme pour le supplier de continuer à guider le parti sur le voie de la victoire.

“Personne ne sait ce que Chabat a en tête. A chaque fois, il nous surprend“. Ainsi s’exprime un dirigeant istiqlalien qui le connaît bien.

Dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 septembre, il avait pris tout le monde de court. Alors que le principal sujet de discussion dans les coulisses du parti était le maintien ou le limogeage du secrétaire général, le voici qui annonce devant quelques membres du comité exécutif assez médusés, un renversement total d’alliances: il dénonce un PAM qui l’aurait trahi; appelle à voter contre lui [ce qui ne sera pas respecté par les élus Istiqlal] et annonce que son parti quitte l’opposition pour un “soutien critique au gouvernement“.

Tiens donc, ferait-il les yeux doux à l’abhorré PJD?

Ce changement de ligne n’a pour l’heure aucune valeur juridique ou politique. Mais, il était à l’ordre du jour de la réunion du comité exécutif du vendredi en fin de journée. Mais seul le Conseil national est habilité à changer la ligne du parti, le comité exécutif ne peut que proposer.

Mais quelle que soit la ligne adoptée, Chabat est-il l’avenir de l’Istiqlal?

S’il revient au gouvernement ou s’il lui apporte un soutien critique, sera-t-il autre chose qu’une ombre du PJD?

Au sein du comité exécutif, les langues se délient et beaucoup estiment qu’il est la principale cause de la déroute de l’Istiqlal.

Et pourra-t-il se maintenir malgré sa déroute à Fès et malgré l’accusation gouvernementale de menaces contre l’Etat?

Avant lui, jamais l’Istiqlal n’était tombé si bas.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant la réunion du Conseil d’Administration, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.