Maroc-Russie: un pas vers des contrats militaires

Le Maroc et la Russie ont signé, mardi à Moscou, un accord relatif à la protection mutuelle des informations classifiées dans le domaine militaire et militaro-technique. Cet accord ouvre la voie à l’éventuelle acquisition de matériel militaire sensible. 

Maroc-Russie: un pas vers des contrats militaires

Le 16 mars 2016 à 12h45

Modifié 11 avril 2021 à 2h37

Le Maroc et la Russie ont signé, mardi à Moscou, un accord relatif à la protection mutuelle des informations classifiées dans le domaine militaire et militaro-technique. Cet accord ouvre la voie à l’éventuelle acquisition de matériel militaire sensible. 

L’accord, signé à l'occasion de la visite officielle du Roi Mohammed VI en Russie, vise à garantir la protection mutuelle des informations classifiées échangées ou produites dans le cadre de la coopération militaire et militaro-technique entre les deux parties.

En d’autres termes,
– la Russie ne doit pas annoncer des contrats ou transactions ou publier des éléments à caractère militaire concernant le Maroc, sauf accord du Royaume;
– le Maroc s'engage à ce que tout matériel russe ne doit pas faire l'objet d'études de la part de pays tiers ni que les informations sensibles ne soient transmises à des tiers, ni rendues publiques.

On peut donc penser à l’acquisition par le Maroc de sous-marins et/ou de système de défense aérienne.

Selon les termes de l’accord signé mardi, les parties s'engagent, conformément à leurs lois et réglementations nationales, à garantir la protection des informations classifiées, ne pas modifier le degré de classification sans le consentement écrit de l'organisme autorisé de la partie émettrice, assurer à toutes les informations classifiées la même protection qu'à ses propres informations classifiées du même degré de classification et n'utiliser les informations classifiées reçues de l'organisme autorisé de l'autre partie qu'aux fins pour lesquelles elles ont été transmises.
Elles s'engagent également à ne pas transmettre les informations classifiées à un Etat tiers, à une personne physique ou morale ayant la nationalité d'un Etat tiers ou une organisation internationale sans l'autorisation écrite préalable de la partie émettrice.
L'accès aux informations classifiées est limité uniquement aux personnes qui ont été préalablement habilitées au niveau requis et dont les fonctions nécessitent l'accès à ces informations classifiées.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : Indicateurs d’activité du T1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.