Crédit du Maroc double sont RNPG à fin septembre 2016

Après avoir subi un redressement fiscal en 2015, la filiale marocaine du géant français Crédit Agricole renoue avec la croissance. Son partenariat avec Saham assurance a également livré ses premiers fruits.

Crédit du Maroc double sont RNPG à fin septembre 2016

Le 2 novembre 2016 à 16h29

Modifié 11 avril 2021 à 2h38

Après avoir subi un redressement fiscal en 2015, la filiale marocaine du géant français Crédit Agricole renoue avec la croissance. Son partenariat avec Saham assurance a également livré ses premiers fruits.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2016, Crédit du Maroc a plus que doublé son résultat net part du groupe par rapport à fin septembre 2015. Celui-ci s’est situé à 250 millions de DH, une amélioration que la banque attribue à la croissance de ses revenus et à une gestion proactive du risque.

Sur la même période, Crédit du Maroc affiche un PNB de 1,6 milliard de DH, se bonifiant de 4,2% par rapport à fin septembre 2015. La marge nette d’intérêt de la banque a enregistré une progression de 1,4% à 1,3 MMDH, "en dépit d’un contexte marqué par la baisse des taux et de l’atonie des crédits", souligne le CDM dans un communiqué.  

Toujours au niveau du PNB, le compartiment des commissions a progressé de 8,3%, à 110 MDH. Le résultat des opérations de marché s’est bonifié de 46,1%, pour atteindre les 128 MDH.

Par ailleurs, les charges générales d’exploitation de la banque ont crû de 2,2%. Le résultat brut d’exploitation a enregistré un rebond de 6,5%, pour atteindre 782,6 MDH.

Le coût du risque du Crédit du Maroc s’est situé à 387 MDH, en baisse de 29,2%: "La pertinence de la politique d’octroi de crédit mise en place, l’efficacité du recouvrement, ainsi que la couverture préventive du risque sont à l’origine de cette évolution favorable", peut-on lire sur le même communiqué.  

Au niveau commercial, les encours de collecte du CDM au 30 septembre 2016 ont progressé de 2,2% sur une année glissante, pour se situer à 45,4 MMDH.

Cette évolution résulte notamment de la hausse enregistrée au niveau des comptes à vue de 7,5% et au niveau des comptes d’épargne de 2,5%.

En outre, Crédit du Maroc affirme que sa collecte d’assurance-vie a évolué de 25%. Cette performance s’inscrit dans le cadre du nouveau partenariat mis en place avec Saham Assurance, dont les effets sont visibles également sur les souscriptions de produits d’assurance qui se sont améliorées de 13,6%.

Au niveau des emplois clientèle, les crédits immobiliers distribués par la banque ont crû de 5,5% par rapport à fin 2015. Les crédits à l’équipement et à la consommation se sont appréciés, pour leur part, de 4,3% et de 3,3% respectivement.

"Cette dynamique commerciale a permis d’accroître nos parts de marché, entre décembre 2015 et septembre 2016, de 15 points de base pour les crédits immobiliers et de 16 points de base pour les ressources à vue", souligne la banque.

Celle-ci indique que cette performance récompense les efforts entrepris dans le cadre de son plan stratégique "CAP 2018": "Le Crédit du Maroc entame dorénavant une seconde phase de ce projet, avec une refonte complète des processus et du fonctionnement de la banque."

Le communiqué ajoute: "La transformation opérée à cette occasion s’appuie sur les technologies nouvelles, dont celle du digital et ambitionne d’accroître significativement la satisfaction des clients."

Ce mouvement, dont l’horizon nouveau est fixé à 2020, s’inscrit dans le cadre du projet stratégique de la maison mère du CDM, le groupe Crédit Agricole France, intitulé "Ambition stratégique 2020."

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CTM : Communiqué Financier T1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD