Akhannouch: « Nous n’irons pas au gouvernement sans l’USFP »

Le président du RNI Aziz Akhannouch reste intransigeant quant à la participation de l'USFP dans la future coalition gouvernementale.  

Akhannouch: « Nous n’irons pas au gouvernement sans l’USFP »

Le 4 mars 2017 à 10h38

Modifié 4 mars 2017 à 10h38

Le président du RNI Aziz Akhannouch reste intransigeant quant à la participation de l'USFP dans la future coalition gouvernementale.  

Le RNI intransigeant. Son président Aziz Akhannouch a réaffirmé, ce samedi 4 mars, la position du parti concernant les tractations gouvernementales.

"Notre position est claire et inchangée: nous voulons un gouvernement fort et une majorité confortable de 240 sièges. Nous ne sommes pas prêts à entrer dans une coalition qui n'est pas assez forte", a-t-il déclaré devant les instances du parti réunies ce samedi matin 4 mars à Ifrane.

En clair, "si on veut la majorité", elle ne peut selon Akhannouch se composer qu'avec l'USFP. "Nous sommes solidaires avec l'USFP, que chacun assume ses responsabilités", affirme M. Akhannouch, regrettant "la volte-face" à propos de ce parti qui avait été "accepté puis récusé" de la future coalition gouvernementale.

Citant "le passé de ce parti ainsi que son rôle international au service de la cause nationale", le président du RNI soutient que l'USFP "aura une valeur ajoutée allant au delà de l'apport de sièges."

Par ailleurs, "l'UC qui a un groupe parlementaire commun avec le RNI fera partie de la majorité", ajoute Akhannouch, en allusion à une éventuelle reconduction de la majorité sortante.

La réunion des instances du RNI ce samedi à Ifrane, à laquelle ont pris part les membres du bureau politique, les parlementaires, les coordinateurs régionaux et provinciaux, s'inscrit dans le plan d'action du parti qui prépare un congrès programmé du 19 au 21 mai prochain.

Le plan d'action prévoit, entre autres, une campagne nationale de recrutement de militants au cours de ce mois de mars. Le mois d'avril sera quant à lui dédié aux congrès régionaux et à la mise en place des structures parallèles des jeunes et des femmes. 

La commission préparatoire du congès est présidée par Rachid Talbi Alami.

L'ouverture de la réunion d'Ifrane a été marquée par une réponse d'Akhannouch aux attaques qu'il a personnellement subies concernant l'argent des subventions. Il n'a pas exclu de recourir à la Justice contre ces "attaques téléguidées qui coïncident avec les tractations politiques pour la formation du gouvernement".

Il fait allusion en particulier aux fausses informations, diffusées ou relayées récemment concernant la destination finale des dépenses de compensation et concernant le contrat de hedging conclu fin 2013 à l'initiative du Chef du gouvernement, pour couvrir le Maroc et le budget de l'Etat contre les éventuelles hausses de produits pétroliers.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : les comptes sociaux au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.