VRAI/FAUX: Ahmed Toufiq a-t-il traité les chiites et les chrétiens de virus?

La réponse est non. Joint par Médias24, le ministre des Habous et des affaires islamiques nous livre son récit.

VRAI/FAUX: Ahmed Toufiq a-t-il traité les chiites et les chrétiens de virus?

Le 26 mai 2017 à 9h30

Modifié 26 mai 2017 à 9h30

La réponse est non. Joint par Médias24, le ministre des Habous et des affaires islamiques nous livre son récit.

Une grande émotion a été suscitée par une dépêche de l’agence EFE, relayée par plusieurs journaux en Espagne et au Maroc. La dépêche elle-même relaye un article publié par le quotidien Akhbar Al Youm.

La dépêche qui a donné une audience internationale à cette affaire, dit grosso modo ceci:

“Le ministre marocain compare les chiites et les chrétiens à un virus qui menace la nation.

“Toufiq répondait au sein d’une commission parlementaire à une question sur le danger de “la propagation du chiisme et prosélytisme chrétien“.

“La priorité pour moi est d'immuniser le grand corps (de la nation), mais cela ne veut pas dire qu'il est exempt de la maladie. Le virus, quand il entre en contact avec un fort et un corps sain n'est pas aussi dangereux que s’il entre en collision avec un corps vulnérable et malade“, a-t-il ajouté.

Contacté par Médias24, le ministre des Affaires islamiques dément totalement. Il explique au contraire qu’il a été interpellé au sujet du prosélytisme et qu’il a utilisé une métaphore médicale: “Un corps sain résiste mieux et ce qui immunise les Marocains, c’est l’Islam sunnite malékite. Les pratiques individuelles, la foi des individus n’a jamais été traitée de virus et ne nous dérange pas. Le dogme ne nous dérange pas. Seule l’existence éventuelle d’agenda politique, de visées politiques, est dangereuse. Mais le sunnisme malékiste nous immunise“, nous déclare en substance Ahmed Toufiq qui insiste sur le terme “métaphore“ et la nécessité de ne pas accorder à cette question une importance qu’elle ne mérite pas.

Au final, M. Toufiq nie avoir traité LES chiites et LES chrétiens de virus, mais estimé que ceux qui sont politisés peuvent être un danger contre lequel la société est immunisée par le sunnisme malékite.

Dans une mise au point publiée ce vendredi 26 mai, le ministère des Habous dément "catégoriquement ces assertions, en rappelant que les présidents des institutions religieuses au Royaume, chrétiennes notamment, connaîssent de très près la personne du ministre, son esprit de tolérance et d’ouverture, ainsi que son grand respect pour les adeptes des autres religions".

Le ministère note que "ces assertions trahissent des desseins de mauvaise foi".
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : Résultats au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.