Aluminium du Maroc: Le discours alarmiste du président sortant

Avant de quitter son poste le 29 juin dernier, le PDG sortant Jawad Sqalli a averti sur les choix industriels de l’entreprise cotée en bourse. Médias24 a pris connaissance du contenu de ce discours qui exprime une profonde divergence avec la stratégie du nouveau président Abdelouahed Alami.

Aluminium du Maroc: Le discours alarmiste du président sortant

Le 4 juillet 2017 à 13h35

Modifié 4 juillet 2017 à 13h35

Avant de quitter son poste le 29 juin dernier, le PDG sortant Jawad Sqalli a averti sur les choix industriels de l’entreprise cotée en bourse. Médias24 a pris connaissance du contenu de ce discours qui exprime une profonde divergence avec la stratégie du nouveau président Abdelouahed Alami.

A Aluminium du Maroc, deux stratégies s’affrontent, chacune représentée par un gros bloc au sein de l’actionnariat.

Depuis le 29 juin dernier, Aluminium du Maroc a un nouveau PDG avec un tour de table modifié. Abdelouahed (Douah) est de retour. Le PDG sortant Jawad Sqalli a tenu à dire devant l’Assemblée générale ordinaire des actionnaires, les différences de stratégie entre l’équipe sortante et la nouvelle équipe qui comprend notamment Abdelouahed El Alami et son fils Sharif El Alami.

Dans son intervention jeudi 29 juin devant les actionnaires de l’entreprise (dont la BMCE, RMA, Alucoil, Abdelouahed et Mohamed El Alami), Jawad Sqalli a critiqué le projet de “continuer à pomper et à assécher la trésorerie de l’entreprise pour assouvir des fantasmes dangereux, dans un projet hôtelier qui se trouve être un gouffre financier“.

L’hôtel de la discorde

Le projet hôtelier lancé dès 2012 à Marrakech par A. El Alami est à l’origine de dépassements financiers mais aussi de conflits entre les deux principaux actionnaires les frères El Alami, sans compter la crise de gouvernance qui a mené à l’éviction de Abdelouahed El Alami en mai 2016 avant son retour la semaine dernière.

Selon des chiffres rendus publics, le projet hôtelier qui devait coûter 300 MDH à l’origine connaît aujourd’hui un dépassement de 45% pour atteindre 450 MDH soit trois fois les bénéfices annuels d’ADM.

Le PDG sortant –et ancien DG- J. Sqalli critique le fait qu’ADM ait déjà financé à hauteur de 92 MDH -80 MDH en capital et 12 MDH en frais financiers- ce projet. Sqalli révèle également que la filiale d’ADM, Afric Industries, également cotée en bourse, a été sollicitée à hauteur de 13 MDH.

Si l’on ajoute à ces 92 MDH et 13 MDH le nouvel appel de fonds de 25 MDH pour finir l’hôtel, le total du financement du projet hôtelier par ADM et Afric Industries se monte à 130 MDH soit “pratiquement le montant du dépassement du projet“ selon le PDG sortant.

Le projet hôtelier, situé à Marrakech, démarré en 2012 devait ouvrir ses portes en septembre 2015. Outre les 25 MDH nécessaires à la finition des travaux au cours des prochains mois, 45 MDH seront nécessaires pour assurer l’ouverture de l’établissement.

Dans son intervention jeudi dernier, Jawad Sqalli qui quitte le groupe cette semaine après 35 ans de service, a attiré l’attention des actionnaires sur les nouvelles unités d’aluminium qui s’installent au Maroc, la saturation des deux unités du groupe et la nécessité d’investir dans une troisième unité “rentable“ en lieu et place des investissements hôteliers.

Dans ce discours, J. Sqalli a indiqué que la condition sine qua non pour qu’il reste dans le groupe serait d’avoir “les commandes du vaisseau“. Le PDG sortant a indiqué qu’un investissement de 250 MDH dans une troisième unité “pourrait augmenter le chiffre d’affaires dans une fourchette de 200 à 250 MDH de plus par an et le résultat de 20 à 25 MDH“.

La compagnie a frisé les 800 MDH de chiffre d’affaires en 2016 et selon Sqalli, la réalisation d’investissements industriels nécessaires lui ferait dépasser la barre du “milliard de dirhams de chiffre d’affaires dans les trois prochaines années“.

L’avenir nous dira si la stratégie de Abdelouahed EL Alami s’avère finalement la bonne ou pas.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG MARCHES : Publication des comptes au titre de l’exercice 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.